Alice, printemps 1933




9 Commentaires
  1. Sympa.

    On dirait du Matt Stuart pour son boulot sur la Tate Modern (http://www.mattstuart.com, voir section “commissioned”).

  2. C’est magnifique. No more comment !

  3. j’ai toujours aimé ce genre de photo.. dommage qu’elle regarde la notice explicative et non pas le tableau.. 😉

  4. Joliment bien vu ! !

  5. Une bonne idée.

  6. vision très ponctuelle du spectateur (ici spectatrice), bien joué 😉

  7. Merci à tous pour vos commentaires.
    @remi o.: merci pour cette info. Je ne connaissais pas ce Matt Stuart et sa série ‘commissioned’ est effectivement très impressionnante à tel point qu’on se demande parfois s’il ne s’agit pas de mises en scène. Mais ca ne semble pas être le cas à en lire l’interview qu’il a donnée au blog de Blake Andrews. Il en arrive même à revenir plusieurs jours sur le même lieu pour aboutir a ses fins. Dans un registre similaire j’aime également beaucoup la série ‘faux semblants’ de Christian Ramade.
    @ Flo g : tout à fait d’accord avec vous : j’étais même décidé à patienter que cette jeune fille aille subrepticement chercher une chaise, se retourne vers moi puis passe la main dans ces cheveux en dénudant son sein gauche… mais au bout de 15 secondes j’ai réalisé que la probabilité pour que cette série d’événement surviennent tendait inexorablement vers zéro et je m’en suis allé ;)…

  8. 😉 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.