12 Commentaires
  1. Charonne, 1962… Terrible souvenir, belle photo. Je la verrais bien illustrer “Meurtres pour Mémoire” de Didier Daenickx

  2. Ce n’était d’ailleurs peut-être pas le propos, c’est ce qui m’est venu à l’esprit en voyant la photo

  3. Si si, le propos est bien celui là. Terrible souvenir en effet pour toute une génération; mais la photographie est plutôt récente, à un moment où la FSU existe. Mais il suffit de peu pour faire resurgir cris, visages, ombres, bruits, époque. Merci de votre réaction.

  4. On y pers ses repères. De quand date elle? F

  5. La photographie a été prise en 1994. Il me semble que la manière de s’habiller des deux personnages les plus visibles renvoie vers les années 60, tandis que le drapeau nous ramène dans le présent. D’où votre trouble, Flore?

  6. Depuis, dans les manifs Bastille/Nation, on passait toujours en silence devant Charonne. Une manif nocturne ou hivernale ?

  7. Sur le chemin des manifs, entre République et Nation, il y a bien ce nom, et dans la bouche de métro une plaque rappelant ce qui s’y est passé. Silence sûrement, et souvenir d’une entrée dans le débat politique. En 94, il y a toujours le métro, et les jours de manif (fin d’après-midi, l’hiver, ici) rien ne retient la mémoire dans son retour vers la brûlure.

  8. François j’ai vraiment cru que la photo était ancienne !!!
    Donc une photo récente avec un look d’hier 😉
    @+

  9. Oui Republique /Nation…

  10. … les manifs sont toujours des moments d’émotion, à Paris ou bien à Tours, merci François d’en garder la trace

  11. @Monsieur HR. Là vraiment, votre évocation des manifs à Tours me semble indiquer un monde commun, puisque j’ai vécu là pendant six ans avant et après 68. Est-ce que nous aurions connu les mêmes défilés, réunions, AG et autres mobilisation? Surtout que HR nous ramène en arrière, vers un courant très précis…

  12. C’est exactement celà. Nous nous sommes croisés plus récemment à l’occasion d’une réunion à la fac.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.