hervé

Le réel émeut
12 Commentaires
  1. Une image minimale mais très philosophique.
    Paysage, peu modifié par l’homme. Mystère de son déroulement.
    Et ses sept petits piliers en écho aux franges des nuages et du rivage, semblent poser cette question : Voyager ou contempler ?
    L’envoûtement est entier.

  2. Suite à la photo précédente, “le Village”. C’est bien l’endroit indiqué sur la carte, mais il a été rasé et on se retrouve dans le bouquin de Cormac Mac Carthy “The Road” Avec au loin, la mer qu’on voit danser le long des golfes clairs…

  3. Une composition comme je les aime ! très épurée, des noirs profonds , des blancs et ce qu’il faut comme gris …. A l’imagination de faire le reste …

  4. Trois bandes et sept entailles. La bande du milieu est d’une matière très incertaine, effectivement. Les traits blancs de l’écume ne sont pas placés idéalement, mais c’est une belle image philosophique.

  5. De belles densités.
    Moi qui ne clique à peu près jamais sur les hyperliens, je dois dire que j’ai bien apprécié la série de photographies dans laquelle s’insère cette image.

  6. Merci pour vos commentaires, cette image pour évoquer la perte de conscience du sommeil (après avoir compté les piquets ;-)), la torpeur et le rêve.
    Brigitte, tu es un peu responsable des photos en lien après ton commentaire sur transparaître “dramatisation de la nature”, c’est de la Maïeutique. J’ai toujours en mémoire une autre de tes phrases : “La réalité n’affleure que sur cette frange vive, le reste laisse place au mystère, aux fantasmes, à l’imagination de chacun”.
    @Blagapart, 2° de rotation pour rééquilibrer l’image suffisent-ils pour que la rivière rêve dans son lit ?
    @AMB: “Voyager ou contempler”, toujours du rêve !
    Encore merci Josée et Didier.

  7. @Hervé. De la Maïeutique. Rien que ça! Toute interprétation n’est-elle pas de la Maîeutique? La dramatisation de la nature…Oui ça s’y prête. Baudelaire le dit si bien .La nature est un temple…Après, le rapport entre la photo et la réalité…Chaque photo est évidemment une construction de quelque chose qu’on saisit instantanément mais qui ravive quelque chose de plus profond, d’informulé et qui remonte. Bref. Lundi matin . ET un texte attendu qui traîne et ne se finalise pas. J’aime beaucoup l’échappée dans l’imaginaire des autres que donne ce blog.

  8. 2°, et tout est différent !
    PS: sans blague

  9. @Brigitte, de la Maïeutique, pourquoi pas ! L’art de faire accoucher les esprits.
    “Ce qui est créé par l’esprit est plus vivant que la matière.” dit aussi Baudelaire.
    @Blagapart, 2°, étonnant non !

  10. @Hervé; Baudelaire disait-il ça au paradis des haschichin ou à jeun?

  11. Je ne sais pas, mais moi je le cite à jeun 😉

  12. Bien vu pour les 2° !
    😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.