Bd Blanqui, Avril 2007.

A l’attention de Flo … 😉




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
10 Commentaires
  1. merci Yvap…beau cadrage.. 😉

  2. Au premier plan, le tronc de l’arbre n’était pas indispensable, non ?

  3. Une partie de pétanque sans platane, ça ne ressemble à rien, et une photo sans premier plan , non plus…

  4. Ah mais si eyeimagine !
    C’est parfaitement voulu, et il a fallu que je soigne la profondeur de champ pour l’avoir bien net.
    Pour moi c’est lui qui donne (dirige !) toute la perspective à la scène qui sans cela serait assez banale.
    Et puis c’est beau une “peau” de platane, non ? Sans parler du côté justement “méridional” qu’elle donne à l’image qui pourrait être prise à Marseille ou à Toulon … mais c’est Paris !
    Et ça ça m’amuse … 😉

  5. Ah ! JMP m’a doublé ! 🙂

  6. Mouai… pas super convaincu qu’un premier plan soit indispensable et terriblement réducteur de surcroît mais bon…
    Pour moi ça banalise encore plus la photo qui l’est déjà mais si tout le monde est d’accord…

  7. Réducteur ?? En quoi ? Tu peux expliquer ?

    Focaliser sur les personnages centraux, uniquement la partie de pétanque, pour moi c’est ça qui serait réducteur.
    Mon propos est justement, comme dans d’autres où l’on m’a fait le même genre de remarque, de traduire la vision “naturelle”, donc large, qu’a le promeneur en découvrant la scène.
    Ici “au détour” de l’arbre (et justement grâce à lui ! ) apparaît cette scène avec son ambiance particulière, sa profondeur.
    Sans lui la scène n’est pas complète …

  8. Le jeu de pétanque est un espace horizontal ou les personnes se déplacent de cette manière.
    Les présences humaines que tu affectionnes tant se trouvent bloquées par le format vertical et l’arbre n’arrange pas cette sensation d’espace étriqué.
    Le regard d’un des spectateurs s’arrête net au bord de la photo et un autre est carrément coupé pour finir par disparaître complètement.
    Il me semble que la perspective vient plutôt du regard de la personne assise sur le banc et, soyons francs, du clin d’œil à la Corse…
    De plus, ce jeu est riche en gestuelles diverses comme les regards appuyés, les corps basculés et tendus vers le point à gagner.
    Or là, tout le monde est très statique et passif et on ne vois pas un seul regard, bien qu’un joueur s’anime au fond, il est trop loin pour rythmer l’image et c’est pourquoi je parle de banalisation.
    Et pour finir, avec casquette Base Ball et chaussures Nike, on est loin d’Indiana Jones, non ? 😉

  9. Qu’est-ce que vient faire Indiana Jones dans cette histoire ? 🙂
    Je croyais qu’avec un tel pseudo tu favorisais l’imagination, moi je trouve que justement là comme il y a des choses cachées en particulier par l’arbre, ça devrait la favoriser, mais bon …
    Puisque c’est ça, alors je vais t’en fournir une “spéciale eyeimagine” avec de l’horizontal !!
    Et si y a pas assez d’horizontal, alors là … 😉

  10. moi qui suis souvent d’accord avec eyeimagine.. là.. pas du tout..
    Yvap nous a fait un superbe cadrage triangulaire, qui nous amène droit aux joueurs en train de compter leurs points et pinailler sur les millimètres.. les autre paressent à l’ombre de ce fameux platane..indispensable..

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.