4 Commentaires
  1. Cette photographie souffre d’un tirage qui empêche une lecture de sa signification. Elle est bien composée, elle est assez étrange, le titre laisse présager une petite histoire intéressante et un personnage touchant. Mais les plages totalement blanches sont autant de points d’interrogation, de pièces manquantes d’un puzzle qu’on aimerait bien pouvoir recomposer entièrement. Donnez-les-nous!

  2. Bonsoir François. Merci de votre commentaire.
    Les pages totalement blanches sont blanches parce qu’elles sont brulées : ce sont des flammes. 😉
    Ce modeste est un porteur de feu pris de nuit à bout de bras (à 6400 ISO, f/1,8, 52 mm éq. 24×36) au milieu de la foule lors d’une manifestation qui s’appelle les Chariots de feu (Chienbäse) à Liestal en Suisse, la veille du Carnaval de Bale (spectacle impressionnant, étrange et magique)
    S’il est modeste c’est à cause de son regard perdu (timide?) et, dans la série de photo que j’ai prise ce soir là, le seul des porteurs de feu qui ne portait pas un regard de fierté sur la foule venue le voir déambuler.
    Quand au tirage, je ne comprends pas votre remarque.
    En espérant vous avoir donné les clés.

  3. Là, je comprends un peu mieux votre propos. Mais une photographie qui a besoin de tant d’explications (écrites ou orales) manque un peu son but. C’est souvent là toute la difficulté!
    Pour le tirage, je m’aperçois que je raisonne surtout en argentiste qui tire lui-même ses épreuves. Un tirage peut ne pas comporter de plages complètement grillées (l’inscription sur le casque, lisible aurait pu donner du sens à l’ensemble); et quand c’est du feu, on peut parvenir à donner un peu de gris, pour éviter d’être ébloui, et de ne plus rien voir de l’image.
    J’ajouterai que votre photo offre un caractère d’observation et de spontanéité très intéressant, et qui est peut-être votre marque de fabrique.

  4. Heureux de savoir qu’il ne s’agit que d’un carnaval,car le personnage m’évoque invariablement les heures sombres de l’Italie de Mussolini (le casque? le manteau de cuir?), je ne sais pas vraiment pourquoi; mais par les temps qui courent c’est plutôt “flippant”

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.