Je vous propose cette image d’un paysage sur les contreforts de l’Aubrac, dans ces instants où l’on ne sait plus si le paysage veut apparaitre ou se cacher totalement…

Merci pour les regards et avis.




14 Commentaires
  1. L’intention crépusculaire reste presque trop lumineuse,
    mais le rendu de paysage est prenant, malgré ce contraste très fort.
    Un bémol pour la signature, qui accroît s’il en était besoin la noirceur de la partie basse.

  2. Waouh !!!… Moi, j’aime!!!… Certes, le contraste est fort, mais il ne me gêne en aucun cas….

  3. Le regard, l’avis sont demandé. Alors, bien que trop souvent éloigné de ce site, je porte mon regard et partage mon avis.
    Même si une certaine quiétude émane de cette image, elle ne suffit pas, à mon goût, pour me faire planer. Je suis fait ainsi, il me faut soit du très tendre, vaporeux comme la partie médiane de la vue, soit du très rude, contrasté comme les extrémité de cette même vue. Cependant, le contraste ne se suffit pas à lui tout seul pour créer une sensation. Il lui faut s’appuyer sur un graphisme, une ligne conductrice, une complémentarité qui, ici, ne s’affirme pas entre le haut et le bas.
    C’est pourquoi, sans hésitation, j’aurais re-cadré le bas de l’image en enlevant le tiers noir qui n’apporte strictement rien au sujet photographié. Et pourtant j’aime les noirs profonds, mais là, trop c’est trop. Ainsi, on obtient un cercle trigonométrique partant du blanc pur au noir profond en passant par plusieurs nuances de gris. Une belle progression en somme qui peut nous amener à rêver.
    Voilà ma reflexion, sans doute brutale mais sincère et sans animosité. Surtout, ce que je recherche, c’est la part de rêve que tout un chacun peut nous faire embrasser. Même s’il faut trouver la clé, ce qui peut être un jeu, il faut donner envie de jouer et c’est à çà qu’il faut tendre. Vaste chemin, mais ô combien utile.

  4. Il faudrait que j’apprenne à me relire avant de publier, cela éviterait certaines fautes d’orthographe inexcusables.

    Que t’chaô.

  5. Merci pour ces retours.

    Armand, tes fautes sont tout excusées, et j’apprécie à sa juste valeur cette critique, que je comprends et partage.
    Il est vrai que la partie la plus “touchante” de l’image pourrait supporter une large coupe du bas, pour ne conserver finalement qu’un carré.
    Merci…

  6. Oui, un carré pourrait suffire, d’autant que cela ferait ressortir une sorte d’opposition diagonale entre les coins bas-droit (sous les sapins) et haut gauche (le ciel au-dessus des nuages).
    En tout cas, la brume est bien rendue, et le virage un peu chaud agréable.

  7. Je suis étonnée… car psychanalytiquement et dans ses représentations symboliques, la photo telle qu’elle est fonctionne parfaitement….

  8. Plume : qu’entends-tu pas “psychanalytiquement et dans ses représentations symboliques”. Ca m’intéresse si tu peux développer.

  9. Pour moi, il n’y a rien à changer dans cette photo. Je trouve que les coins ( le nuage et la forêt sombre ) se répondent dans ce rectangle, tout ceci est servi par une très belle lumière qui découpe délicatement la superposition du paysage à l’arrière-plan. Et le tirage est beau. C’est bien fait !

  10. Idem David T et sans la signature

  11. Merci Mara et Josée pour derniers avis.

  12. Nightingale, je suis tout à fait d’accord pour t’expliquer ce que j’entends par “psychanalytiquement et dans ses représentations symboliques”… mais….peux tu me communiquer ton mail???… T’expliquer ici serait bien trop long… Merci…

  13. Mail transmis Plume…

  14. Sourire… Merci… Je te réponds très vite… Aujourd’hui ou demain au plus tard….

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.