Tri X




Daniel Bourgniat

La soixantaine Argentique et Polaroid
5 Commentaires
  1. Très beau rendu de gris 🙂

  2. Merci,

    La chance est que cette photo n’a aucune retouche, prise, développée et tirée sans aucune manipulation.

  3. Intéressant car on ne sait pas au premier regard ce qu’on voit au premier plan.

    Mériterait quand même un petit nettoyage de pétouilles, et une neutralisation de la dominante jaune / magenta (dépend sans doute de l’écran).

  4. Merci Philippe.
    Je crois que se qui ressemble à des pétouilles au premier plan seraient peut être des petits cailloux blancs rejetés par la mer, franchement je m’en souvient plus, il doit y avoir une quinzaine d’année que j’ai pris cette photo 😉
    Quand je regarde cette image , ce qui m’étonne s’est l’évolution du film TRI X au niveau du grain.
    Pour ce qui est des dominantes, je reconnais qu’ici c’est l’age de pierre, un vieux PC, pas d’écran plat, limite disquettes 5 pouces.
    Je reconnais devoir faire une sérieuse formation pour connaître tous ce langage informatique et suis désolé de ne pouvoir remédier à tout celà sauf investissement matériel et humain.
    J’en profite pour vous remercier de nous donner l’occasion de mettre quelques images sur ce site. Pour ma part je n’aurai jamais été capable de créé mon propre blog, ce tremplin donne envie de réfléchir et de sortir de l’ombre et peut être d’essayer plus.
    Rapport au liens commerciaux supprimés dans l’image d’Yvap il est vrai qu’ormis le droit à l’image qui est sérieusement inquiétant en France, il reste la Propriété Industrielle qui n’est pas une mince affaire, il est parfois tentant de mettre des liens pour améliorer nos échanges, malheureusement le sujet n’est pas simple non plus.
    Amicalement.

  5. Bien possible pour les cailloux. Il y a au moins un ou deux trucs dans le ciel.

    Les liens étaient simplement la signature d’un commentateur qui renvoyait à son site web, ce qui est une pratique superflue ici car chaque photographe a sa page avec l’adresse de son site, vers laquelle on va en cliquant sur son nom.

    Les échanges ne sont donc pas découragés, et il est légitime d’utiliser la vie en gris pour faire la promotion de son travail, qu’on soit amateur ou professionnel, grâce à la qualité de ses contributions.

    Et ravi si lveg vous donne envie de créer votre propre photoblog.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.