15 Commentaires
  1. De modernes nymphéas !

  2. Rideau de pluie ou mur de glace?

  3. @Brigitte, Je pense qu’il s’agit d’un “rideau” industriel en plastique épais divisé en pans, je ne sais pas comment ça s’appelle…

  4. j’aime bien cette silhouette , derrière cette cascade d’eau et de verre…

  5. L’idée me plaît beaucoup , mais je reste sur ma faim.
    Ce qui aurait pu être une superbe photo étrange, onirique et déroutante, n’est que trop dans le réel avec la vision de ce fond d’arbres.
    J’aurais bien vu que le quart bas droit de cette photo …. coulée d’eau et personnage flou 😉

  6. @ Henri,
    C’est la lumière tel un néon qui m’a fait penser à un rideau, tu as sûrement raison, et puis, une cascade, c’est plus poétique! 😉

  7. rideau, glace, on ne sait pas trop, mais peu importe, ça sort bien 🙂

  8. @Irène le genre de rideau dont tu parle , j’en vois tous les jours au boulot et crois moi ils manquent totalement de poésie, mais peut être vais-je les regarder différemment maintenant et que j’entendrai le jolie murmure de l’eau en passant voir mes collègues de l’autre côté ;-);-).

  9. merci pour ces commentaires! en fait il s’agit de Monnet pour le titre car ce jour là j’allais voir une exposition de ce peintre à la fondation Granada à Martigny.
    La photo a été prise juste devant la fondation.Il s’agit d’un arrêt de bus me semble t-il, et pour mettre fin à cet insoutenable suspense,il s’agissait d’une petite cascade se deversant de façon ininterrompue sur la vitre.

  10. En fait, comme le fait gentiment remarquer Irène dans sa première remarque, nous connaissons le peintre Monet et non pas Monnet 😉

  11. oups…désolé pour la faute d’orthographe!!! je suis inexcusable

  12. Si vous vous référez à Jean Monnet, l’un des pères de l’Europe et la publicisant comme un idéal de bonheur social (par exemple), votre photo acquiert une dimension intéressante aussi, et il n’y a pas de faute d’orthographe…
    😉

  13. @ alain-michel boley: merci de me sauver!!!

  14. Non, non, non, j’insiste : cette image vue sous l’angle de l’opposition Idéal/Réalité par rapport à la figure de l’homme politique — et non du peintre — fonctionne beaucoup mieux ! Nous nous sentons comme glaçés par ce que l’Europe est en train de devenir ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.