Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
11 Commentaires
  1. J’aime beaucoup le portrait du haut, expressif et sans chichis. Pas du tout celui du bas.
    C’était un test ?

  2. Un test ? … par rapport à toi ? 😉
    Juste pour (te) montrer comment je peux (aussi) photographier “normalement” les personnes, sans chichis, brut… une de mes “petites-cousines”.

    La photo du bas ne fait pas partie de mes préférées (sous cet angle), juste encore pour (te) montrer mon “approche”.
    Pas un test, une séance extrêmement rapide/spontanée vis-à-vis d’un visage qui m’interpellait.
    Je n’ai pas réussi à en “tirer” ce que j’y ai “vu”.

    merci de ton passage

  3. Moi aussi j’aime beaucoup le premier, il y a une vérité et une clarté dans ce visage, dans l’expression. Et pas particulièrement le second, plus banal.

  4. Demander si c’était un test était une blague ! Il y a une telle différence entre les deux photos que j’avais l’impression d’une publicité comparative où on doit reconnaitre le bon produit. C’était une réflexion bête…

  5. J’aurais évidemment préféré Jules et Jim, mais bon…
    La mèche occultant presque l’œil, dans un accent espiègle fait toujours son petit effet. Julie est donc mieux servie que Jeanne. Vous allez faire une jalouse !
    😉

  6. merci à vous.

    Bonsoir Annie.
    Blagapart … j’avais pigé pour le test d’où le smiley.

    amb … Jules et Jim, je suis justement en train de le revoir … étonnant, et rien de prémédité !! 😉

  7. Je partage l’impression générale: le premier portrait est plus lumineux, dans tous les sens du terme, que le second. Mais que Jeanne, également charmante, n’en prenne pas ombrage 🙂

  8. J’aime les deux: le 1er pour son coté éclatant et le 2ème pour sa fragilité.

  9. Pour Jeanne, il n’était pas question d’opposer son charme avec la pétillance ou l’espièglerie de Julie….
    Patrick a touché ce que j’y avais vu et puis aussi encore pour moi un petit côté non convenu – je n’ai rien voulu modifier, même pas la touche de cheveux “sauvage” à l’arrière du crâne… un des seuls moments non posés de la série faite ce jour là…

    J’avoue aussi avoir eu un faible pour ses taches de rousseur et ce depuis que j’ai vu les superbes portraits d’Avedon … et lu ce que ceux qui furent photographiés dirent de l’impact de se voir ainsi en photo

  10. Les deux sont trés beaux, sonnent juste.

  11. Voilà des portraits lumineux, clarté pour le premier et douceur pour l’autre.
    Quel talent pour le genre !
    Et celui que je préfère parmi tous :
    https://www.lavieengris.com/?p=13990

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.