8 Commentaires
  1. Une belle succession de crêtes avec des gris délicats, mais la séparation de la montagne et du ciel m’apparait très brutale. Belle photographie, peut être trop de contraste ?

  2. Tout simple, mais très beau. La nature a aussi beaucoup de talent !

  3. Très beau , mais je partage l’avis de Hervé, trop de différence entre les tons doux des montagnes et la violence du ciel.

  4. waouh!….
    Quant aux contrastes ils me paraissent poser la question “Lequel est réel”… Ciel ou montagne?

  5. Je préfère la densité (et le cadrage) de la photo d’entrée de votre site. Pour la même raison expliquée par Hervé et, à sa manière, par Brigitte David, à propos de la limite montagne-ciel.

  6. merci pour vos commentaires! c’est vrai que la séparation montagne/ciel est très contrastée.Ce ciel très lumineux permet cependant de délimiter les crêtes avec précision, ce qui me semble important pour l’intérêt de l’image.
    @alain-michel boley: j’ai du mal à comparer les 2 images, car elles sont prises à 2 endroits très différents et surtout à des moments différents( début de journée pour le mont Blanc et fin de journée pour celle ci).
    Cela se traduit effectivement par des densités différentes.
    Finalement la montagne c’est aussi cela,un mélange de douceur et d’éléments tourmentés.

  7. Je ne les comparais pas vraiment au sens strict, utilisant simplement la référence du site pour appuyer la remarque sur le mode du contraste. Mais il est certain que la lumière de la haute montagne est tellement variable par instant !
    😉

  8. c’est vrai! on est d’ailleurs souvent plus “chasseur de lumière” qu’autre chose en montagne.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.