Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
11 Commentaires
  1. Quelle belle lumière sur ce puzzle digne de Blade Runner.
    Ou, si je voulais être drôle, de “Nombril sans visage”.
    Sans rire,je pense à Franju et à…ses yeux sans visage, car les mannequins, surtout s’ils sont “désossés” ou mieux, découpés! ne peuvent inspirer que de la crainte. Même si la lumière frise.

  2. Tu connais mon aversion pour les mannequins de vitrine… 😉

  3. Un très bon titre mettant en valeur ce bonne prise de vue.

  4. Le sein est coupé, c’est cruel !

  5. Cette publication m’a donné envie de revoir “Baiser mortel”, mais je ne la retrouve pas dans tes archives… Dommage elle était parfaite.

  6. Ce traitement est très beau dans les teintes claires, la texture en est presque charnelle.

  7. @ GBertrand
    Merci de m’avoir “branché” sur Franju (oublié ce nom) et “Les yeux sans visage” un film qui m’avait désarçonné à l’époque, mais ces yeux étaient restés gravés dans la mémoire visuelle.

    Je viens de revoir “La patient anglais” et je peux donc faire aussi un parallèle qui ne sera qu’esthétique …. quelque chose, un corps sans “vie” (mannequin plastique) qui répulse presque, mais qui agite des sentiments contradictoires en nous.

    Je ne sais pas si je suis clair 😉

  8. Irène, malgré ton aversion je ne pouvais m’empêcher de la poster. Puisses-tu me pardonner un jour de toutes ces violences que je te fais subir 😉

    Merci aux autres commentateurs.

    Tinange je photographie des mannequins depuis des années, je dois en avoir des centaines, réalistes, abstraits, abîmés ou hyperréalistes, en vitrine ou chez un des fabricants français.
    j’étais intimement persuadé d’avoir “vu” et “fait” “Baiser mortel” et réalisé un petit chef d’œuvre.
    J’ai découvert avec stupéfaction il y a trois jours, par hasard, que c’était en fait la photo que j’avais faite d’une sculpture de Cindy Sherman.
    Donc je l’ai supprimé de ma galerie.

  9. Edward Hopper j’adore… pour le reste un peu trop “basique” à mon goût …. 😉

  10. Trop basique cette image de GBertrand ?
    Je connais son travailet notamment cette série.Je trouve au contraire cet assemblage très subtil (trop subtil ?): la vitrine figée, aux couleurs éteintes,un ensemble bien mélancolique et son référent à l’arrière-plan, le bar d’Edward Hopper.
    Une réussite plutôt.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.