15 Commentaires
  1. Bienvenue. Photo intéressante et qui à priori devrait trouver son public puisqu’il semblerait que cet été soit complétement flou! 😉

  2. bienvenu sur LVEG Morgane, attention au format (maximum 600 pixels en hauteur et 750 en largeur) 😉

  3. Je la trouve très réussie ! La répartition des valeurs est joliment équilibrée (bien que la partie supérieure soit un peu inutile…?).
    Quant au sujet lui-même, c’est un nu vu par un trou de serrure. De quoi plaire aux voyeurs, dont font evidemment partie les photographes !

  4. Comme Henri sur le format, sur l’image, il faudrait voir plus net pour se faire un opinion 😉

  5. Merci pour vos commentaires !

    Désolée pour le format, je l’avais modifié mais j’ai du oublier d’enregistrer… :/

  6. Morgane tu peux la modifier tu trouve “modifier” sur la gauche de ta photo sous la date et tu re-télécharge au bon format … je pense qu’elle est mieux quand on la voit en entier comme dans la vignette de ta galerie 😉

  7. La solitude… l’attitude, de dos et non dynamique, ouvre l’imaginaire vers l’attente … l’équilibre des tons sombre sur la gauche qui s’ouvre sur une partie claire à droite (sens de lecture, dynamique de l’histoire…) renforce cette idée d’attente, donc de désir mais avec un personnage orienté vers la fenêtre et tournant le dos à la source de lumière et donc évoquant plus une attente subie donc mélancolique… Enfin, ce que j’en dis…
    Côté technique : 400D + 28mm 2sec à f:5,6 à 800 iso sans flash + PT CS3… Je trouve que techniquement ton image tient et que poétiquement elle ouvre l’imaginaire, elle raconte une histoire…

  8. Une entrée très furtive sur le site de LVEG…
    Certaines de vos propositions sur votre propre lien m’ont parues plus fortes.
    Toujours, comme le dit Benjamin Cuevas, une atmosphère tendance !
    🙂

  9. Pour moi, c’est réussi. La pièce, le nu, le flou, on se croirait sous les tropiques par une journée torride.

  10. Belle histoire, toute en évocation. La pose du “modèle” (on ne sait si c’est sur le vif ou posé) est peut-être un poil figée.

    A+

  11. Bienvenue sur LVEG!
    C’est l’occasion de revisiter les archives d’Arto Pazat.

  12. Adieu ma concubine serait un très beau titre.
    (Apprécier le regard de l’homme à la fin de cet extrait)
    …ou encore “Epouses et concubines”

    J’adore cette photo… un voyage de sensualité, d’atmosphère, de pays… Dans la moiteur de cette région lointaine, la femme, effleurant les objets encombrant son passage, traversant le rai de lumière, s’approche lentement de la fenêtre et s’apprête à l’entrebâiller…

    Superbe lumière qui vient caresser son côté et le bas du dos.

  13. Exact 🙂

  14. …de l’adolescence à l’âge adulte … la recherche d’un apaisement par la beauté des instants simples… 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.