© Le Pressoir_DLF




Le Pressoir

Se presser les idées, se retrouver le plus souvent possible pour faire crépiter nos objectifs, en faire un concentré, sans s'imposer de règles, tels sont les fils conducteurs qui unissent les 7 membres de l'association Photo-Graphique du Pressoir. Couleurs, noir et blanc, flou, grain, retouches (ou pas!) sont les ingrédients qui composent nos recettes mixées sur notre blog. http://association.lepressoir.over-blog.com http://www.facebook.com/pages/Le-Pressoir/211247818918594
8 Commentaires
  1. Très beau mouvement, l’instant est durable.
    Un plus par rapport à la précédente.

  2. Mais le format paraît étrange. Vous pouvez augmenter un peu plus…

  3. Oh, ce bord blanc est vraiment gênant, et puis, la nuque de la petite est quand très bizarre, dommage…

  4. Cette photo me semble assez différente de la précédente dans sa présentation. Est-elle du même auteur? J’aime toujours le sujet et le flou du mouvement. Par contre, la partie blanche de la nuque m’apparaît trop présente et je me demande si la ligne verticale grise (de l’épaule au bord supérieur) est bien nécessaire…

  5. Merci pour toutes vos remarques constructives, l’utilisation du bord blanc qui gêne pour certains la lecture des clichés, m’est nécessaire pour illuminer cette série, me sert pour un effet Marie-Louise pour les encadrements futurs des expos, et surtout me téléporte dans certaines collections d’antan suspendues aux murs de chez mes grands parents (d’où les bords parfois exagérément larges), enfin voilà une période bord blanc chez moi, qui je le regrette ne plaira pas à tout le monde 😉

  6. Beau flou, la trace sur la nuque me gène un peu ainsi que le cadre blanc qui pourrait être intéressant pour une expo. Mais qui me semble un peu démesuré ici.

  7. Merci Josée, le flou, le grain, le noir et blanc et la surexposition des clichés sont un peu ma marque de fabrique au sein de l’association, c’est bien le même auteur que la première prise de vue exposée. Bon pour le trait nous dirons que c’est le coup de crayon en trop 😉

  8. C’est vrai que cette trace au cou est un peu gênante j’avoue ne pas l’avoir remarquée au départ, mais maintenant j’ai un doigt dessus! Peut-être qu’en diminuant la luminosité sur ce point elle sera moins visible… 🙂

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.