Basler Fasnacht.
version couleur :une rose dans les ténèbres




blagapart

longue histoire...
2 Commentaires
  1. “Où de ténèbres un cœur est assagi…”
    Moi je vois surtout qu’ils n’ont pas grand-chose à se mettre sous la dent !
    ;o)

  2. Grande force expressive et visuelle de ces masques, le tirage dur les rend inquiétants, particulièrement celui qui nous interpelle.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.