L'OliV

Petit amateur de photo j'ai profité de la révolution numérique pour me lancer un peu plus "sérieusement". Les regards extérieurs sont toujours enrichissant, merci tout de même de votre indulgence, c'est de la photo, pas une affaire d'Etat !
7 Commentaires
  1. En ce moment l’on joue beaucoup sur LVEG avec les brumes, brouillard et atmosphères ouateuses.

    Celle-ci je la verrais bien avec un très léger virage brun car j’ai l’impression d’avoir sous mes yeux un tirage ancien au charbon 😉

  2. J’aime assez. Pour moi, un rien trop gris, mais c’est probablement voulu…
    On dirait un terril à l’avant plan.

  3. Merci à vous deux.
    Bien vu Irène, il s’agit bien d’un terril, le charbon a laissé beaucoup de vestiges dans la région stéphanoise… d’où le titre. En “gaga”, notre langage local, on appelle ça un crassier… ce qui veut tout dire. 😉
    Je ne maîtrise pas assez les virages pour en avoir tenté un ici, mais j’essaie dès que j’ai 5 mn.

  4. Traces d’un passé douloureux que Saint-Etienne s’efforce d’effacer (fermetures des mines, Manufrance, etc.) sous une nouvelle image (“capitale” du design) et ici très brillamment restituées. Pour connaître l’endroit, je dis bravo pour cette interprétation, mise en scène, qui nous projette avec force près d’un siècle en arrière, avec sobriété et économie de moyens…

  5. Je ne suis pas certain que vouloir effacer un passé qui n’a rien de honteux soit la meilleur des choses, c’est pourtant ce que nos hommes politiques se sont acharnés à faire… mais nous sortons du propos.
    Quoi qu’il en soit, merci pour cet avis.

  6. @ L’OliV : Avec le prix du pétrole, il faut retourner au charbon :mrgreen:
    Belle image nostalgique…

  7. Merci de ton commentaire Jean Marc.
    Un vieux mineur m’affirmait il y a quelques années que les plus belles veines de charbon du bassin stéphanois n’avaient jamais été touchées et conservées précieusement, au cas où, un jour… info ou intox ? 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.