Jean-Marc Silvestre

Né l'année où le terme Transistor a été voté par le comité directeur des Bells Labs, généralement le jour des élections présidentielles américaines, marié, plasticien (quelques expos en galeries (Galerie Mecanorma, Paris (il y a bien longtemps !) Galerie le Duplex au Havre (idem! (il y a bien longtemps)), Galerie Turlure au Havre), à la SACEM à Neuilly (ibidem! il y a bien longtemps) au THV du Havre à l'abbaye de Bonport…), graphiste, illustrateur, actuellement surtout enseignant en communication.
11 Commentaires
  1. Perpendiculaire au rivage, artificielle, semblable à de l’écume, la vague ici ne ressemble à aucune autre.On est loin de la mythologie maritime d’un Mathurin Meheut et de l’ exaltation lyrique des métiers de la mer, ramasseurs de goémons, pêcheurs à pied… Je ne sais plus comment on appelle ces filets de pêche industrielle , dont cette photo donne l’échelle, laconiquement , sans commentaire. J’aime ces constats bruts de décoffrage de la réalité.

  2. @ Brigitte David : Merci beaucoup, il est vrai que c’est une approche assez différente de Mathurin Meheut.

  3. Préservatif xxl pour mer vigoureuse. Oui je sais, Jean-Marc, c’est moins raffiné qu’un commentaire de Brigitte David.

  4. @ Francis Leplay : OK, mais j’aime bien quand même 😉

  5. … dans l’allusion au raffinement affleure comme l’ombre d’une critique! Mais ça va pour les projections Francis Leplay. XXL C’est pas un peu ambitieux?

  6. E la nave va…

  7. e la nave va, celle de Fellini avec Pina Bausch ou celle d’Anouar Brahem et de son oud?

  8. Ce ne sont, ni des filets pélagiques, ni des préservatifs XXL,
    mais j’aime bien les commentaires !

  9. alors c’est la voile blanche de Tristan et Iseult. Alors c’est la voile d’un quata- marrant du Vendée Globe….

  10. Si je peux me permettre à la suite des commentaires précédents je pense à un nouveau titre: Vagues ressemblances!
    Ce contrejour est très intéressante!

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.