musée des Augustins, Toulouse




blagapart

longue histoire...
10 Commentaires
  1. J’aime bien les lignes que vous avez trouvées pour la photographier et qui effectivement dynamisent ce nu, le projète dans l’espace. Beau traitement de la pierre et du fond. Un petit regret: que le bras droit (si ce n’est pas la vénus de Milo!) n’apparaisse pas dans le cadre pour répondre en écho à la dynamique des jambes et prolonger le mouvement.

  2. J’ai un peu modifié le bras gauche pour mieux équilibrer les lignes… J’espère qu’ainsi ça fonctionne mieux (inclure le bras droit aurait complètement changé l’objet de la photo…).
    Merci pour le commentaire !

  3. Et mes fesses, elles sont comment mes fesses ? (souvenir lointain du “Mépris” ?)

  4. idem Francis

  5. Si tu aimes les sculptures je te donne une adresse ou tu pourras en voir Louvre superbes 😉

  6. Merci Bernard…
    Voilà une photo qui ne me laisse pas de marbre (elle est facile, je sais)…

  7. Je me demandais qui était le sculpteur, c’est Jean-Alexandre-Joseph Falguière (de la station de métro parisien bien connue, celle où il faut descendre pour se rendre au musée Bourdelle).
    Nymphe Chasseresse, 1888 (je préfère cette version à celle du site du musée, qui est carrément catastrophique).

  8. @ philippe
    Etonnant que tu donnes ce nom…
    Pour être allé samedi pour la première fois dans cette rue, je peux te dire que c’est aussi l’adresse de :

    Galerie Esther Woerdehoff
    36, rue Falguière – 75015 Paris
    http://www.ewgalerie.com
    ma – sa , 14 – 18 h

    où je voulais voir les photos d’Ursula Kraft

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.