belle lumière de fin d’automne sur ce ruisseau dans la campagne en Vénétie

scan d’un négatif fuji ga456




7 Commentaires
  1. J’y vois du bruit.

  2. le bruit ? quesaco ? est-il possible qu’un négatif soit bruité ?

  3. Sur mon ordinateur oui.

  4. @ Camille : Un négatif certainement pas, mais le fichier numérique que tu envoies oui, et Jaly a raison, ton image est abimée !
    En l’occurrence pour cette image plusieurs problèmes :

    1. Le fichier fait 390 Ko, beaucoup trop lourd, loin des 100 Ko conseillés.

    2. Le nom du fichier est bizarre : La_riva.jpg.gif
    Les extensions indiquent que tu avais un fichier .jpg que tu as converti en .gif, aucun intérêt !
    Le format gif est beaucoup trop lourd et de mauvaise qualité. Surtout pour publication sur le web toujours utiliser le format jpg, et apparemment ton image était déjà dans ce format. Pourquoi avoir changé ?

    3. Résultat : le “bruit” dont parle Jaly est en réalité une forte dégradation due à une pixellisation de l’image. Plusieurs causes possibles :
    Comme dit ci-dessus, le format .gif beaucoup moins performant en compression que le jpg, et donc avec une plus grosse dégradation. De plus appliquée à une image déjà compressée en jpg !
    Possible aussi que la compression première en jpg ait été dans une qualité trop faible, les deux cumulées, aïe aïe aïe !!

    Pour mieux te conseiller, peux-tu nous indiquer ta manière de procéder ?
    Dans l’ordre :
    – Procédure de scan du négatif : Couleur ou niveaux de gris ? Dimensions de l’image et résolution (dpi, nb de points/pouce). Format de sauvegarde (jpg, gif, autre ?)
    – Avec quel logiciel prépares-tu l’image (traitement, redimensionnement) et avec quel format est-elle sauvegardée (quelle procédure) ?

    Parce que arriver à un résultat aussi médiocre en partant d’un négatif moyen format comme avec le Mamya Press que tu nous dis utiliser, il faut vraiment accumuler les erreurs ! 😉

  5. Merci Yvap j’allais justement lui proposer de ne pas tenir compte d’un seul avis.

  6. Pour ma part, en argentique , je travaille à partir de photos 24×36 pour le petit format et 6×6 pour le moyen, je scanne à la résolution optique du scanner, pour mon scanner 4800 ppp, malgré le soin apporté, il demeure quelques “pétouilles” retouchées avec l’outil tampon de photoshop, après quelques corrections de niveaux, de luminosité ou de contraste, j’enregistre dans un format non destructif (PSD,TIFF,EPS), ensuite seulement je modifie le format pour LVEG et je réenregistre en JPEG, jamais en GIF (couleurs indexées) limitées
    à 256. JPEG RVB, profil ICC ? (c’est un vaste débat ! ), ou JPEG (niveaux de gris)
    idem 😉

  7. Merci pour les commentaires. Qu’il est difficile le passage de l’argent au numérique.
    Je crois que j’ai pas tout compris: la preuve j’arrive pas a répondre aux questions d’Yvap.
    Je scan les négatifs n/b ça doit être en niveau de gris et après je me demmerde pour le mettre sur lveg sans avoir vraiment de méthode.
    ça sort du scan en tiff et c’est moi qui ai enregistré en jpeg pour mettre sur le net, je me suis aperçu que la sortie du scan n’était pas bonne.
    Encore merci pour les commentaires et à bientôt sur lveg

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.