Là, les sterno-cleido mastoïdens, les omo-hoïdiens, et les trapezes sont nettement visibles !




Jean-Marc Silvestre

Né l'année où le terme Transistor a été voté par le comité directeur des Bells Labs, généralement le jour des élections présidentielles américaines, marié, plasticien (quelques expos en galeries (Galerie Mecanorma, Paris (il y a bien longtemps !) Galerie le Duplex au Havre (idem! (il y a bien longtemps)), Galerie Turlure au Havre), à la SACEM à Neuilly (ibidem! il y a bien longtemps) au THV du Havre à l'abbaye de Bonport…), graphiste, illustrateur, actuellement surtout enseignant en communication.
8 Commentaires
  1. Enfin un homme, un vrai, un dur, un radiographié !

  2. PDV, idem : Scan CT, traitement 3D logiciel OsiriX, ibidem
    mais avec un paramétrage différent, c’est beaucoup plus puissant que Photoshop 😉

  3. @ efde : Moins squelettique, Il a déjà repris du poids, la guérison est en bonne voie 😉

  4. Encore un peu crâneur je trouve !..

  5. “Dans les tombes du temps,il n’y avait pas de cadavres,pas de squelettes empoussiérés.Les fantômes cyberarchitectoniques qui les hantaient étaient embaumés dans les codes métalliques des bandes mémorielles,transcriptions moléculaires tridimensionnnelles des originaux vivants,entreposées au milieu des dunes par un acte de foi stupéfiant dans l’espoir que la recréation physique des personnalités codées serait un jour possible.”
    Les tombes du temps.J.G.Ballard 1963.

  6. @ efde : Après cela devient de la chirurgie plastique et là je ne sais pas faire,
    et il faut conserver l’anonymat du patient 😉

    @ Loïs : Rappel du “synopsis” de cet ouvrage très intéressant pour ceux qui ne l’aurait pas lu :
    Des pilleurs de tombes violent des sépultures abandonnées depuis des millénaires, à la recherche des mémoires holographiques des défunts qu’ils revendent ensuite au marché noir. L’un des pilleurs est pris de fascination pour l’image holographique d’une créature morte et tente alors de cacher sa découverte à ses collègues. Il est hélas rattrapé par une caractéristique fondamentalement humaine : la cupidité.

    Très étonnant et totalement prémonitoire, pourtant des images holographiques 3D pourraient être projetées sur le champ opératoire afin d’affiner la finesse de l’intervention.
    Actuellement, il est plutôt question de sauver des vies.

  7. C’est ta contribution aux autoportraits? 😉

  8. @ locialbi : Pas exactement, je n’ai pas le droit de réaliser la PDV avec ce type de matériel 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.