11 Commentaires
  1. J’ai l’impression d’avoir assisté avec émotion à la pose tout en délicatesse et pudeur de trois points de suspension… ce dernier “point” me projette l’image persistante d’un rideau de scène qui se déroule devant mes yeux et me laisse seul, dans le silence, face à mes souvenirs.

  2. de l’émotion, graphiquement impressionnant… superbe!

  3. Toute en finesse comme les précédentes, bravo!

  4. J’oubliais de te dire que je trouve le geste d’une grande élégance, le poignet “cassé” et le petit doigt qui guide le pli, presque déroulé par une danseuse qui vient le tirer de la manière la plus gracieuse possible

  5. Ma-gni-fi-que!!! Et je pèse mes mots.

  6. Mais justement, ne l’est-ce pas trop, joli…? 😉

  7. ça fait effectivement penser à un geste de danseur.

  8. enfin … ça me fait penser à un geste de danseur

  9. oui une très grande légèreté …
    un beau port de bras …
    beaucoup de douceur et de pudeur dans cette série,pour un sujet douleureux!

  10. dans cette image, on sent la réelle douceur qui entoure la personne…
    ici,j’entends le silence, le respect, et la délicatesse d’une envolée vers d’autres cieux…
    comme une danse oui!

  11. Solong, je n’y vois rien de trop “joli” car cela me fait accepter de regarder et me permet de me poser sans appréhension !
    Ce n’est pas du “joli” c’est “du beau”, du “fort” et de l’élégance, et çà n’a strictement rien à voir avec du “joli”.

    C’est aussi pour cela que j’ai beaucoup plus de difficulté avec la (seule… hors sa série) photo de Sylvain qui fait suite à ta série… trop “clinique”, pas assez “humain”… même si j’ai lu et compris tous les commentaires et motivations sous sa photo :
    https://www.lavieengris.com/?p=22125

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.