Un portrait d’une petite fille rencontrée dans le village de Badinko au Mali.
Je dois reconnaître que je suis toujours agréablement surprise, lorsque je regarde cette photo, par le bokeh.

J’aime particulièrement le rendu de la PanF 50 pour les portraits qui donne de très bons résultats développée dans du Rodinal.




29 Commentaires
  1. Effectivement, le bokeh est très pictural ici. Un léger fusain. Mais c’est surtout l’expression, le regard qui font ici une photo très réussie.

  2. Très beau regard, émouvant, à la fois sérieux et gai. Belle composition avec le visage décentré et l’équilibre donné par la bicyclette. Bravo,
    Pierre

  3. Magnifique!Un portrait bien placé dans son cadre de vie.

  4. Des yeux qui “crèvent l’écran !!! SUPERBE !!
    il semblerait qu’en y regardant de plus près, on voit le reflet de la photographe dans les yeux de la gamine. un cadrage décalé qui me plait bien.
    Loïc

  5. Une grande tendrese un beau cliché plein de vie.

  6. très joli portrait, bravo !

  7. Une photo étonnante : le fond ressemble presque à une peinture. Belle jeune fille, belle expression, belle composition, … Que demandez de plus ?

  8. Il y a bien quelque chose qui passes ici dans ce regard et cela en fait déjà une très belle photo, mais ce nb bien contratsé avec ce bokeh très agréable, la rende vraiment excellente.

  9. bokeh ??? Ca fait plusieurs fois que ce mot apparaît ici.
    C’est quoi en français normal ?

  10. @ Yvap : Le terme vient du japonais boke (ぼけ) que l’on traduit par flou ou de bokashi, qui décrit la graduation de couleurs dans la gravure japonaise sur bois.
    Si le terme est aujourd’hui couramment utilisé par les internautes amateurs de photographie, le terme n’est apparu dans les livres de photographie qu’à la fin des années 1990.

  11. Bokeh désigne le rendu des zones de la photo situées en dehors de la zone de netteté (en l’occurence les zones floues)
    L’ aspect du Bokeh plus ou moins agréable dépend
    de la valeur de l’ouverture du diaphragme et de
    l’aberration de sphéricité propre à chaque objectif.
    Cette aberration est due au fait que les rayons lumineux sur les bords de l’objectif ne sont pas focalisés dans le même plan que ceux passant au centre.L’ image d’un point à l’infini n’est pas ponctuelle mais forme une tache + ou – grande.
    En gros bokeh = aberration de sphéricité.
    cf la photo de Thomas Blariau publiée en Mai
    “se noyer dans l’alcool”

  12. Merci Jean-Marc.
    Mouais … encore un emploi abusif d’un terme étranger alors que les mots existent dans notre langue : flou, profondeur de champ dans ce cas.
    Snobisme quoi …
    Et pourtant j’ai rien contre le japonais, au contraire ! 😉

  13. Merci aussi à Loïs.

  14. Merci à tous pour vos commentaires et vos critiques 🙂

    @Yvap : Désolé si l’utilisation de ce terme passe à ton sens pour du snobisme. Ce n’en est vraiment pas le cas. Depuis que je fais de la photos (cela ne fait que 3 ans, c’est donc tout récent je te l’accorde) j’ai toujours lu ce terme. L’employer me semblait donc normal. Dorénavant je ferai donc un effort pour dire “flou d’arrière plan” à la place 😉

  15. T’es pas coupable si tu l’as toujours entendu.
    Moi ça fait 35 ans que je fais de la photo, j’avais jamais entendu avant de fréquenter ce site.

    Les snobs sont ceux qui l’ont introduit alors qu’on s’exprimait très bien sans lui, il est complètement inutile.
    Un terme japonais ça doit faire plus “branché” ! un truc de geek quoi, arf ! 🙂

  16. @Yvap. Non, je ne suis pas d’accord. Le bokeh, c’est le dessin même, l’abstraction plus ou moins géométrique provoqués par le flou, par une profondeur de champ donnée.
    Il est parfois subtil, comme ici, parfois ce sont de gros cercles ou des n’importquoièdres réguliers. C’est toujours différent, c’est propre à une photo, à un instant t, avec une optique donnée et une lumière donnée. C’est du charme en plus. Ou en moins.

  17. Eh bien voilà ! Démonstration éclatante !
    Tu l’as bien décrit comme on faisait avant, pas besoin d’utiliser ce mot ! 😉

    Comment expliques-tu qu’on n’en ai pas eu besoin depuis 150 ans que la photo existe ?
    Le flou, la profondeur de champ, les diaphragmes n’existaient pas ?
    Les photographes ne parlaient jamais de ce phénomène ? C’était tabou ?
    Pouf ! d’un seul coup depuis la fin des 90′ (si j’en crois wikipedia) il devient indispensable …
    Comme par hasard avec le déferlemebt de la mode japonaise dans la culture populaire avec mangas, dessin animés, etc… bizarre non ?

    mdr!!

  18. S.U.P.E.R.B.E. !!! Tout est beau dans cette image et ses qualités techniques (déjà miantes fois citées) ne souffrent aucune remarque ! BRAVO ! 7*

  19. Bravo, Superbe portrait, Tout y est excellent. Tout a été dit déjà… et bien sur la Pan F 50…

  20. @Yvap: en même temps, moi bokeh ou pas je m’en fous, c’est pas un truc que je peux contrôler à la prise de vue.

    par contre, ce n’est pas parce qu’un truc n’est pas dans le jargon certifié académique depuis Daguerre qu’il faut l’ignorer ou le snober, hein ?

  21. Bien sûr Remi …
    C’est juste que les types qui croient être originaux ou à la page juste parce qu’ils affublent d’un nouveau nom ce qui est parfaitement connu, bref qui réinventent la roue, m’a toujours fait rigoler …
    Et puis j’aime bien dégonfler les baudruches ! 😉

  22. @ Oudinot; si! on peut le maîtriser en faisant varier
    l’ouverture du diaphragme et vérifier son effet
    par le test de profondeur de champ.

  23. bon, de toute façon on est tous d’accord pour dire que c’est une magnifique photo…
    et je pense que Stéphanie se contrefous de notre petit débat 🙂

  24. En effet Remi … 😉

    @ Loïs : Seulement avec un reflex, et encore muni d’un testeur de profondeur de champ ce qui n’est pas toujours le cas, mais avec un télémétrique pas possible !

  25. Bokeh? Disons avec des fleurs ! 😉

  26. Pas de bouquet ici, puisqu’il n’y a qu’une seule fleur…

  27. je suis toujours admiratif lorsque le flou est si bien exploité, magnifique image.

  28. Bonjour Stéphanie,
    J’ai égaré ton Email mais au cours d’un voyage à Magagascar ai rencontré un photographe prof qui ne fait que du N&B c’est pour t’en parler.
    A+ de te lire.
    Patrice

  29. A propos, ‘Loïs’ c’est moi! Quand Philippe bidouille… 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.