Cette photo fait partie d’une série encore en cours qui a pour point de départ la lecture et le choc esthétique qu’a représenté pour moi la lecture de La route de Cormac Mc Carthy.




14 Commentaires
  1. Bravo! Je la trouve vraimment superbe. Il y a là un mouvement (la flêche, la direction des nuages, l’attitude de la mouette…), une consistance crasse (la lourdeur des noirs et gris, le grain, les pétouilles même), une ambiance saisissante… Je la découvre sur un mauvais écran qui assombrit habituellement les images. J’espère retrouver tout cela sur mon écran calibré.. du gros du lourd et de la suie… et la beauté dramatique de cette image…
    Bravo..et bienvenue sur LVEG…! curieux de découvrir la suite… 😉

  2. cette atmosphère chargée rend bien en effet compte de mes souvenirs de lecture de ‘la route’.

    vivement la suite de la série!

  3. Une première participation pleine de promesses. nous attendons la suite avec envie. Rien à ajouter au commentaire de solong. Une très belle image… lourde et épaisse.

  4. Idem Solong …

  5. Très belle ambiance, la série s’annonce intéressante.

  6. Une image très forte et graphiquement et en charge émotionnelle. Lourde, rugueuse, brutale, oppressante, de grain à venir, crasseuse dans le meilleur sens comme dit Solong… mais très belle !
    Le rapport entre ces trois éléments nous amène à ébaucher un début d’histoire passionnante.

    Je n’avais même pas fait attention à toutes ces pétouilles !

  7. j’aime beaucoup, surtout sachant qu’il s’agit d’une série.
    Et pour une fois personne ne vient critiquer le cadre…

  8. L’image m’évoque bien en effet l’atmosphère ressentie en lisant le roman.

  9. Superbe photo, beau traitement qui dégage une émotion, bravo et dans l’attente de la série sur ce chef d’oeuvre littéraire…au fait il me semble que dans livre de CMC les oiseaux ont disparu…

  10. Atmosphérique à souhait ! Quelle ambiance…

  11. En réponse à Eric. Il est exact que dans la route, le bouquin, les oiseaux (voir même quasiment tous ls animaux, en tout cas ils sont invisibles) ont disparus, mais en faisant cette série je n’ai pas cherché à coller totalement au texte de Mc Carthy, seulement me laisser porter par les sentiments qui ont pu se créer dans mon esprit à la lecture
    de ce chef d’oeuvre.
    Et voir ce que je pouvais en recracher, boitier à la main.

  12. Je trouve la composition et cadrage loupés avec un traitement N/B terne
    Manque l’ambiance

  13. Je découvre cette très belle série avec un peu de retard…

    Eddie j’ai vraiment du mal à comprendre ton commentaire… Tu as bien sur le droit de ne pas adhérer à cette forme de composition, mais de là à dire qu’il n’y a pas d’ambiance devant une image aussi forte et chargée…

  14. Et l’hôtel s’appelle Saint-Clair, c’est quand même formidable. Bravo pour ce très beau travail.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.