sistereden

Les voyages, l'Asie surtout, m'inspirent et depuis peu Paris.
9 Commentaires
  1. J’aime bien cette vue.
    Etonnant cette masse grouillante, dérangeante cette vue de gens mangeant à même le sol et trois autres montés sur (?) je ne sais quoi.
    Sister si tu peux donner (un peu plus tard) des explications sur la situation.

    (Je trouve le tirage dans les blancs un peu grisâtre)

  2. J’aime beaucoup aussi. Scène tellement typique.
    @ Bernard c’est vrai il y a tant de choses dérangeantes ici pour un oeil occidental.

  3. @Bernard, une scène saisissante en effet (“masse grouillante” ?!) qui se passe de commentaire quand on la côtoie, une sorte de soupe populaire dans Matya Mahal, une des artères principales de Old Delhi.
    La grisaille est voulue sur certaines de mes images, justifiée à mes yeux par le sujet, surtout s’il est très détaillé et contraint à un format réduit. Je souhaitais ici qu’on distingue les visages et les plis des vêtements.

  4. Sister,
    oui je savais que le terme “grouillante” pouvait être choquant (d’où mon expression “dérangeante cette vue”) car j’ai été choqué par ce regroupement compact et animé, presque animal, de voir ces gens manger au sol et si je ne me trompe pas, avec pour seule assiette une galette de pain.

    Que font les autres en hauteur, préparent-ils les galettes ?

    As-tu pris la vue depuis la rue ou bien es-tu rentrée dans la cantine ?
    En tant que seule femme (au moins dans ce cas) pas de problèmes à faire des photos ? Jamais de questions ?

    PS. Pour le côté grisâtre, je n’ai pas bien compris pourquoi tu as “cassé” les blancs et les noirs. Je comprends ton souci d’avoir des détails dans les zones claires, mais là j’ai l’impression de me retrouver avec un tirage voilé.

    @+

  5. @Bernard, pour répondre brièvement, je ne suis pas pour de longues explications, la photo doit se passer de mots, il s’agit en fait d’une scène de rue, que j’ai prise en passant, en étant à peine remarquée. J’ai employé le terme grisaille, j’ai ressenti la scène ainsi, faite de la poussière des rues, et au sens pictural du terme. J’avais envie d’une esquisse, proche de la gravure, de l’aquatinte. L’expression de certains visages et certaines attitudes (par ex : garçon de droite au premier plan) m’ont évoqué un tableau de quelque maître espagnol.
    Merci pour le lien vers les magnifiques photos de Anouk et Jean-Bernard Taris, je les ai revues avec plaisir. Mais la pub à leur faire en ce moment est ici.

  6. Merci à tous les deux. L’Inde est un pays difficile à appréhender en y déambulant et on passe à côté de pleins de réalités en se promenant dans un décor vendu souvent comme merveilleux mais que l’on effleure à peine. On sent parfois des pulsations sourdes de violence et puis dans d’autres cas les principes de la non violence religieuses et politiques à l’origine de l’indépendance.

    Dans ton travail Sister j’aime que tu essaies de restituer en images ce paradoxe…

    En ce moment je lis “L’équilibre du Monde” de Rohinton Mistry qui se passe à Bombay entre 1970 et 1980. Dans le même quartier vivent des personnages venus d’horizons très divers : Ishvar et Omprakash, les deux tailleurs des ‘intouchables’. Dina, la jeune veuve, qui, pour survivre, se lance dans la confection à domicile. Maneck, descendu de ses lointaines montagnes pour poursuivre des études. Shankar, le cul-de-jatte, exploité par le maître des mendiants. Bien d’autres encore… Parfois tu frémis à la description de la réalité, il n’y a pas si longtemps et qui existe encore. Et si lointaine de l’image ripolinée de Slumdog Millionaire.

    Bernard merci pour le lien et Sister merci aussi pour la pub pour le bouquin. 😉

  7. C’est assez marrant de voir réunis dans ce livre des photos que l’on connaît. Ca m’a fait plaisir de les revoir. Elles prennent encore une autre dimmension. Ah le pouvoir de la presse 😉
    Félicitation aux 2 Pictaris ! .

  8. Bravo et merci Sister pour le lien sur le livre de Pictaris, superbe je ne connaissais pas, quel cachotier et grande élégance que cette discrétion.

    La maquette à l’air d’une grande simplicité et grande efficacité !
    Comme tu dis cela fait plaisir de revoir ces photos regroupées !
    Bravo Pictaris !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.