enfin..




12 Commentaires
  1. Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
    Bancs publics, bancs publics,
    En se fouettant pas mal du regard oblique
    Des passants honnêtes
    Les amoureux qui se bécotent sur les bancs publics,
    Bancs publics, bancs publics,
    En se disant des “Je t’aime” pathétiques
    Ont des petites gueule bien sympathiques.

    Évidemment…

  2. Sympa !

    @ L’Oliv : j’espère qu’ils ne se “fouettent” pas ! 😉

  3. @ Yvap : Ca m’apprendra à faire des “copier-coller” sans relire 🙁

  4. pas très concentrée la jeune fille 😉

  5. Amusante scène de vie, avec une complicité de la jeune fille.

  6. Contrairement aux amoureux de la chanson de Brassens, la charmante jeune fille n’a pas l’air de se foutre du regard oblique de canardo… <> Quoiqu’il en soit j’aime bien cette photo qui témoigne de la vie “ordinaire”.

  7. Comme Flo G, j’ai des doutes 😉

  8. 😉 en effet j’étais presque un peu géné de perturber ainsi les moineaux du luco ; casse la tienne, entre amis du bonheur on se fait des clins d’oeil

  9. Vincent
    “qu’à cela ne tienne” et non “casse la tienne” ce qui pourrait mal interprété 😉

  10. pourrait -être- mal

  11. ha oui n’importe quoi, merci bernard, oulala j’écris trop vite moi

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.