Militante du Mouvement des Femmes Libériennes pour la Paix dont le combat quotidien opiniâtre  joua en 2003  un rôle déterminant dans la fin du chaos libérien en  contraignant Charles Taylor à l’exil et mena en 2005 une femme,   Ellen Jonhson-Sirleaf, à la présidence du pays.  Depuis le Libéria connait la paix…Ce 8 mars me semble être une occasion de rendre sur LVEG un hommage en N et B à ces femmes faiseuses de paix…




Patrick Hirtz

Médecin Urgentiste, engagé dans l'action humanitaire depuis une trentaine d'années, photographe amateur, passionné de photo-journalisme...
12 Commentaires
  1. SUPERBE hommage, regard, expression, équilibre, définition. Tout est très bien

  2. Très beau portrait, une expression qui en dit long…

  3. Eh bien soyons honnête, je n’aurais jamais cru qu’une femme, Ellen Jonhson-Sirleaf, puisse être en Afrique, à la présidence d’un pays et encore plus du Libéria dont on avait parlé abondamment il y a quelques années.
    Patrick je ne pense pas que le tirage soit de toi, non ?

  4. Très bon portrait!la forte personnalité du sujet est très bien rendu. Bravo!

  5. Wo! Quelle présence! La légende renforce encore la force du portrait; chapeau.

    Histoire de pinailler, un tout petit défaut à mon goût: le morceau de peau qui fait un trait entre la narine et la lèvre; mais bon… si tu t’étais décalé tu n’aurais pas capté les deux yeux…

  6. Merci pour vos commentaires…

    Bernard, cette photo a été prise à Palala en mai 2005 dans le Bong County à l’occasion d’une rencontre organisée par un groupe de ces “femmes qui voulaient la paix” (et qui sont parvenus à l’imposer!). Ce sont ces mêmes femmes qui secondairement ont soutenu la candidature d’ Ellen Jonhson. Il s’agit au départ d’une photo couleur prise avec un Lumix DMC-FZ20 (que j’ai toujours en poche ce qui n’est pas le cas de mon Digilux 3!) et que j’ai secondairement traitée en N et B avec Photoshop. A souligner que ces femmes et cette “militante” en particulier savaient que je prenais des photos de leur rencontre. A rappeler que le Bong County a été la région du Libéria la plus “violentée” durant les quatorze années de guerre comme peut en témoigner le taux de 70% de la population féminine ayant été violée…

  7. les femmes sont formidables.. non ? elles ont des c…
    cette photo en est le témoignage 😉
    je pense à ça, parce que ce matin j’ai longuement parlé avec une religieuse du Rwanda qui s’occupe de toutes ces femmes violées, veuves.. et comme elle dit: “on habite sur la colline”, et on réapprend à vivre…

  8. beau portrait, une expression et un regard bien saisis, bel hommage!

  9. Merci Patrick pour ces commentaires.

    Ma réflexion technique venait du fait que je me demandais pourquoi, dans ce cas, tu n’avais pas développé plus densément le haut du front et de la joue.
    Bonne journée

  10. Merci Bernard pour ces précisions. Je vais donc la reprendre en tenant compte de ces dernières. Bonne journée à toi également.

  11. Magnifique photo de circonstance, bravo !

  12. D’accord avec tout ce qui a été dit … A plus d’un titre …Superbe !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.