Pierre Grave

Passionné de photo depuis de très nombreuses années J’ai une prédilection pour la pureté dépouillée du noir et blanc. Il m’arrive encore d’exposer et de scanner une pellicule argentique avec beaucoup de plaisir mais je pratique désormais essentiellement le numérique avec des appareils hybrides. Mes suets de prédilection sont les paysages de mon jura d’adoption mais j’aime aussi, en ville, pratiquer la photo de rue. Les salles et terrasses, les portes et fenêtres ou les concerts de jazz font aussi partie de mes sujets favoris. Pour moi la photo est un moyen de mémoriser l’instant, d’écrire par l’image, pour tout dire, de manière immodeste et utopique, de laisser derrière moi une petite trace de ma personne.
9 Commentaires
  1. Beau traitement. Je trouve que le cadrage est un peu trop serré.

  2. Beau traitement effectivement…le cadrage me plait à moi, meli-melo de bras, de mains, de coupes…un superbe “foutoir” enfantin. 😉

  3. Nec plus ultra… d’accord avec JG

  4. Le meli melo me plaît aussi

  5. trés trés bien! de la veine de ces gamins de bervard lev… Bravo!

  6. J’aime beaucoup ce cadrage, c’est spontané, vivant

  7. Ces enfants n’ont trien de poulbots. Je vois des traits tirés, des yeux fatigués, une vie pas facile à priori, et par-dessus cette couche seulement, la vitalité et l’optimisme des enfants. Très beaux portraits.

  8. on ne voit pas le froc…mais on peut l’imaginer…des poulbots de notre temps…

  9. Bel instant, spontané, bien vivant et bien capté !
    Qui mériterait un tirage un peu moins gris, plus lumineux et plus dense, il est un peu “éteint” là …

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.