Le Louvre en noir & blanc




5 Commentaires
  1. 499 c’est le nombre de photos déposées sur la vie en gris ?

  2. Les noirs sont profonds 😉 mais il y en a un peu trop pour moi. Un recadrage panoramique enlevant une partie du bas de l’image ne permettrait-il pas de concentrer l’image ?

  3. salut et merci pour vos commentaires.
    En effet les noirs sont profonds mais c’était une nuit trés noire 😉
    Mon but au départ était de jouer sur le contraste des zones sombres et des illuminations (lune comprise).
    Mais je pense que la photo gagnerait en lisibilité si elle était un peu moins sombre. L’oeil pourrait ainsi mieux saisir les différents triangles qui la compose.
    Personnellement ce qui me gêne le plus c’est la pyramide de droite qui ne ressort pas assez par rapport à celle de gauche.
    “499” c’est juste la 499e photo que j’ai pris ce jour-là 🙂
    *J’ai changé la qualité de compression de l’image. La 2e version est de meilleure qualité et les détails apparaissent un peu mieux.

  4. Proposition:
    tu part de la pyramide de droite en allant vers la gauche, tu compte les trois lampadaires et là, juste à gauche du troisième lampadaire, du trace une verticale. Tu as ainsi un format quasiment carré avec deux droites grises se coupant “au pied de la pyramide enlevée. Le beau noir du bas n’est plus gênant, et c’est un amoureux panoramiste qui parle.

    Que t’chaô.

  5. le vide (noir) du premier plan ne gâche pas cette image, un cadrage panoramique réduirait à icône la tour Eiffel : c’est tellement rare de la voir sans ce lourd fardeau.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.