Chapelle Sixtine, Vatican, 1972.




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
14 Commentaires
  1. je suppose que cette image n’a pas subi de traitement photoshopique,vu le plaidoyer,par conséquent…c’est une très belle photo! beau cadrage,bonne map,et parfaite lumière sur les visages! donc une très bonne mise en valeur du sujet!

  2. Merci Marie,

    “traitement photoshopique” ? Mais bien sûr que si ! 😉
    Puisque n’ayant pas de labo (pas la place), je scanne mes négatifs et les “tire” sous photoshop.
    Mais je me borne à travailler (comme au labo) sur les luminosités, densités et contrastes.
    Mes outils presque exclusifs : courbes (ctrl M), Tons foncés-tons clairs, outil densité, et le tampon pour les retouches (poussières et autres défauts du négatif).
    Parfois un peu d’accentuation, mais toujours de manière à ce qu’elle soit imperceptible.

    Pour préciser mon plaidoyer, je ne suis pas contre photoshop, la preuve ! ;o) C’est un outil formidable et c’est bien grâce à lui que je me suis remis à la photo ne pouvant pas disposer d’un labo.
    Mais contre l’utilisation abusive de certains outils qui ne sauveront jamais une photo mal foutue au départ et peuvent par contre en démolir une bonne.
    Toute la probématique étant l’adaptation et l’utilisation des outils au sujet de la photo.
    L’effet “pour l’effet” (à part le cas où l’effet est lui-même le sujet de la photo), n’a pas beaucoup d’intérêt, sinon aucun. Il doit être “au service” sans se faire remarquer.

    PS : “Le doigt”, titre de cette photo n’est pas celui qu’on voit ! 😉

  3. @ Yvap : Bien d’accord avec toi à propos de Photoshop. Lire également la chronique à ce propos dans le dernier R.P.
    D’accord avec Marie également sur la qualité de cette photo. L’instant saisi, la lumière. bravo

  4. Et ce qui est difficile dans une photo de foule ou de groupe, est de permettre l’identification du sujet, ce qui est parfaitement le cas. (au fait, si “le” doigt n’est pas celui qu’on voit, quel est-il alors ?):-o

  5. Oh !
    Suivez celui de la photo …
    Les indices donnés devraient suffire … 😉
    Pour cela que pour moi la situation était amusante, d’où le titre.

  6. Simplement magnifique (pour la partie technique, tout a été dit donc …)

  7. oui, pour la partie technique tout a été dit donc je me tais !
    une photo comme j’aimerai tant savoir faire et pouvoir faire surtout !
    bravo a toi!

  8. Une photo géniale, compte tenu du lieu, que j’avais découverte il y a quelques mois et que je revois avec plaisir.

  9. @Yvap: savez vous que je reviens souvent sur cette photo, en dehors du fait que je l’aime beaucoup -et tout a été dit à son sujet- ,pour comprendre “le” doigt en question”; et j’ai même pensé à une empreinte digitale de votre doigt sur le négatif, sur son doigt..!! alors ? allez vous nous donner la solution..??

  10. @Yvap: ou alors..il lui manque un doigt..

  11. hi hi ! il faut simplement regarder dans la direction de celui de la photo … vers le ciel …
    Dans la chapelle sixtine, tout de même …
    Je ne peux dire plus sans donner la réponse ! 😉
    Sinon qu’il s’agit peut-être du doigt le plus célèbre.

  12. @Yvap: Ahhh..j’étais loin de penser à Michel-Ange, braquée comme je l’étais sur le doigt du mortel…

  13. Voilà ! on y est ! 😉

  14. Vraiment une bien belle photo, pourtant pas irréprochable. Ce qui montre que lorsqu’on tient un sujet (et au delà d’un niveau minimum de qualité que je me garderai bien de définir ;-)), toutes les (petites) imperfections disparaissent, la technique et les critères “objectifs” n’ont plus d’importance.

    Seule reste une image forte qui retient l’attention.

    Vive la subjectivité en photographie ! Celle du photographe, et celle du voyeur.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.