Pour mon 2ème post et en introduction des suivants voici une photo de la série Beaugrenelle que je cherche actuellement à faire publier et exposer.

Cette photo est en réalité la dernière de la série et sert de “making of”.




4 Commentaires
  1. J’aime bien l’angle de vue et la ‘rectitude’ des lignes droites (si la chambre d’atelier n’était pas dans le champ, on croirait la photo prise par elle ; ou alors vous en avez deux ?)

  2. Les gens me regardent bizarrement quand je me balade en ville avec ma chambre sur le dos alors je n’ose pas imaginer si j’en avais deux 🙂

    Cette photo à été prise avec un appareil Horizon 202 c’est un appareil dont l’objectif (28mm f:2.8) est monté sur une tourelle rotative. Ce système permet de préserver les lignes verticales. L’inconvénient étant le temps de pose qui impose l’utilisation d’un pied (ou beaucoup de stabilité) environ 1sec pour les vitesses rapides. Ce qui est intéressant c’est que si l’on bouge il n’y a pas de flou de bougé mais une déformation des lignes horizontales. Un peu comme sur les photos de courses de voitures de Jacques Henri Lartigue (Sauf que sur son appareil le rideau était à défilement vertical c’est donc les lignes verticales qui étaient affectés)

  3. On ne “mégote” pas sur le “matos” 😉
    Malgré tout “PhotoShop” permet de recadrer avec une correction de perspective, c’est un moindre mal qui ne remplacera jamais une Sinar.

  4. J’aime bien le lieu et le blockhaus martien à droite.

    Je ne crois qu’il y ait eu du photoshop, la photo serait plutôt prise avec un panoramique style x-pan d’où les droites nickel mais le sol déformé, de plus je crois voir les marges du néga.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.