10 Commentaires
  1. voilà un cowboy qui se lève de bonne heure ! 😉

    J’aime beaucoup ce rendu, ce flou, ce personnage fantomatique, cette poussière. L’on peut tout imaginer, de la fête pour “faire comme si” ou du travail à la ferme de bonne heure… et peut-être même une chasse au kangourou en Australie (?)

  2. Pour l’équilibre de la photo, j’aurais vu le cow-boy un peu plus à gauche.
    A part cette toute petite remarque, j’aime beaucoup l’ambiance et ce clair-obscur magnifique. Belle photo !

  3. Si le cowboy était plus à gauche, la composition serait certes plus académique, mais on perdrait cet effet de lumière qui traverse littéralement le personnage. Masquez la partie gauche avec votre main et vous verrez…

  4. Entièrement d’accord avec philippe.

    Ce qui m’a surpris aussi dans cette photo, c’est cet anachronisme entre ce cowboy poussiéreux, avec ce traitement “charbonneux”, qui nous renvoie dans nos livres d’Histoire, et ce projecteur de toute évidence “moderne”

  5. j’aime ce cadrage.. et la photo aussi.. un flou bien dosé, une belle “poussière” ou “fumée” et c’est intéressant aussi de ne pas connaître les circonstances de cette prise de vue: notre imagination fonctionne à merveille 😉

  6. J’aime aussi cette photo d’atmosphère et de mouvement, l’accroche au passage de la lumière sur le bord du chapeau.. Curieusement, c’est le commentaire de bernard lev qui m’a fait comprendre qu’il s’agissait d’un projecteur ( c’est pourtant évident en effet); j’avais vu un soupirail qui laissait filtrer la lumière de l’extérieur, l’Arizona ou l’Australie de l’autre coté du mur… preuve que la photo fonctionne bien tel quel… 🙂

  7. Comme Philippe … Très belle image propice à l’imagination !

  8. Merci pour vos commentaires, je vais rougir, je l’ai vu passer dans la lumière, je n’ai pas hésité, c’était trop beau, mélange de fumée et de lumière, j’ai juste un peu recadré, une petite coupe sur la droite pour décentrer le personnage, pour le reste traitement classique du noir et blanc, pour le flou et le reste :Iso1600, 1/13sec, f5,6.
    Pour le lieu et les circonstances de la prise de vue je vous laisse à votre imagination, ce qui est évident c’est qu’au moment de la prise de vue j’avais dans les oreilles “last night”, “one meat ball” de Calvin Russel, c’est lui que j’imaginais à ce moment là.

  9. J’affectionne ce genre de photo qui fait se détourner notre regard de la technique en prenant notre imaginaire et en l’emmenant loin, très loin.
    Merci pour cette belle image 🙂

  10. Elle me renvoit à la photo de Pictaris “Backwaters” (J’ai oublié comment renvoyer à une photo par un lien… ). Mêmes sensations cinématographiques.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.