les enfants qu’est-ce qui se passe ?




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
33 Commentaires
  1. Au premier coup d’oeil, je me demande où et quand cette photo a été prise.
    En tous cas, une bien belle photo!
    La petite du milieu, me séduit particulièrement et puis tous sont très expressifs.
    Ces enfants me font penser à un livre, Angela’s ashes de Franck Mc Court, cela se passe en Irlande pendant la grande dépression…

  2. J’aime que les regards de certains enfants soient orientés vers l’objectif, au cœur de l’image en quelque sorte, et d’autres à l’extérieur du cadre suggérant qu’il se passe autre chose que la simple présence du photographe. J’aime la diversité des expressions. L’arrière plan estompé suggère une cité, mais l’allure générale des enfants, la forme de leurs vêtements renvoient à un ailleurs temporel indéterminé : années 50 ou 60, avant? Après ? C’est vrai que l’on pense à l’Irlande ou à certaines photos humanistes prises durant la crise aux Etats-Unis. Une photo mystérieuse…

  3. complètement d’accord.. 😉
    Qu’ont-ils fait pour être tous barbouillés ?

  4. j’aime beaucoup! d’accord avec les autres tout particulièrement la référence à l’Irlande et Angela’s ashes de Franck Mc Court!

  5. Ah ! Très bien ça !
    Naturel, vivant et sympathique ! Bravo !

  6. magnifique. Ils chantent ?

  7. Je rejoint les commentaire précédents. Cette image me plait et le traitement mériterait d’être plus soigné; le passage du gris clair au blanc et plutôt brutal, en particulier sur le col de chemise du garçon a droite et sur les pommettes de ces enfants terribles. a mon avis il s’agit de la qualité de la numérisation du négatif.

  8. Je suis en général très sensible à vos photos. Une fois de plus il s’agit d’une bien belle image. J’aime le regard que vous portez sur les gens et ce qu’il exprime. Bravo!

  9. Superbe (tout a été dit)

  10. merci merci
    évidemment tous les commentaires me font plaisir, surtout le matin avant de commencer à bosser 😉

    Etudiant j’ai habité Rouen. Je me baladais souvent avec mon super Miranda et son 50mm basique.

    Je suis allé me balader au pied de la colline Ste Catherine dans un quartier plus que populaire, non pas par curiosité, mais bien parce que j’aime bien me “frotter” aux gens, qu’il se passe un échange.

    Parmi les gravats et des carcasses de bricoles rouillées, il y avait un groupe d’enfants qui jouaient à même le sol, dans la terre.
    J’ai fait plusieurs photos au fur et à mesure de mon approche.
    A l’instant ou ils m’ont demandé de les prendre tous en photo, une mère s’est penchée à son balcon, les a interpellé et s’est inquiétée de ce que je faisais.

    Mauvais scan du film, non… tirage d’époque (film développé olé olé).Je vais essayé de retravailler les détails.
    Mais en même temps çà m’intéressais de la livrer telle quel, brut d’époque.

  11. @ Irène
    oui c’est la petite du milieu qui m’a captivé de suite et qui ne me lâchait plus du regard, autant les autres se “baladaient”…

  12. Touchant,Touché!… superbe…! et cette main sur l’épaule…. Brut d’époque c’est parfait pour moi…

  13. Oui, superbes toutes ces bouilles !

  14. Tout est dit, je n’ai plus qu’à apprécier.Ce qui fait la force de cette image ce sont les regards qui divergent comme l’explique Pictaris. C’est un très beau cliché à la manière de Bernard Lev.

  15. j’avais oublié, bonjour .

  16. vite fait entre deux calculs
    Bruno (et autres) merci, bonne après-midi 😉

  17. Tout à fait d’accord avec les commentaires précédents mais surtout le visage de la pitchoune,
    qui a l’air de vous questionner. Mais tout a déjà été dit bravo

  18. J’aime beaucoup également cette photo et ne vais pas reprendre ce qui a déjà été dit (mais je le pense!)
    Par contre, c’est à un certain travail de Diane Arbus que cela me fait penser moi…
    (Mais je ne connais pas les références cités par les autres)

  19. Rien à ajouter aux louanges précédentes auxquelles je me joins. Mais comme Sylvain, je crois qu’elle mériterait un scan/tirage un peu plus soigné. Notamment au niveau du bout de ciel entre les immeubles, qui trahit un contraste très poussé.

  20. – sympathique, moi j’adore celui de droite qui est dans le flou dans les deux sens du terme…

  21. Compliments…et entièrement d’accord avec tout ce qui est déjà écrit!

  22. Belle photo, expressive, je ne saurais mieux dire que mes camarades 😉 Hormis le bout de ciel un peu grillé, je trouve le tirage plutôt agréable et pas mal équilibré

  23. encore une fois merci à tous.
    Par contre retrouver le néga va demander une expédition de longue haleine 😉

  24. Çà y est je vous ai refait quelques petites retouches 😉

  25. BRAVO !!! ( pour cette photo “de jeunesse”)

  26. Whaou ! exemplaire !
    Bravo Bernard : la photo, l’histoire. Quel bonheur !

  27. @ amandine
    Je ne connais pas bien Diane Arbus, si ce n’est de nom et vu ce que je trouve sur le web, je ne crois pas trop à cette “filiation”.
    Mais si vous avez un lien bien fourni, je suis preneur et même au-delà de cette photographe je pense qu’il est bon d’échanger ses “coups de cœur”.

    merci

    Par contre photo d’Irlande, de la période de récession aux USA, spontanément oui.

  28. Bernard,
    Je ne trouve pas de lien vers la photo à laquelle je pensais. Mais à la réflexion, ce qui unit ces deux photos réside surtout dans ce qu’elles me renvoient (de façon très personnelle) qu’à l’image elle-même dans sa construction ou son sujet…

  29. @ Amandine
    Je viens de voir à l’instant une expo de Willy Ronis et je dois dire que je m’en sens aussi très proche, pour l’approche très humaniste qu’il avait des gens et des photos qu’il en a obtenu.

  30. rien a dire, il y as tout, ambiance,cadrage, charmants subjects et maitrise de la lumière..

  31. merci Lorenzo

  32. Il y a du Reggiani dans cette image, des bouilles à compter les bonbons dans la vitrine…

  33. Ah là Hervé tu me fais vraiment plaisir !!!
    Une de mes “grandes”

    Merci aussi AMB, de belles références aussi !!!

    L’année s’annonce bonne 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *