Petit matin à la campagne, dans la vieille ferme…




Bernard Lvq

La photo, un regard au-delà des mots et un partage
13 Commentaires
  1. De la mélancolie dans cette photo.. les personnages ne se “croisent” pas..
    j’aurais peut-être tenté un peu plus de douceur dans les noirs et les blancs

  2. Ce que raconte cette photo, la lumière, les contrastes…J’aime bien cette photo.

  3. @ flo

    Cette photo est un tirage photo (scanné bien sûr)
    Le négatif était mal exposé à l’époque (très contrasté) et je n’ai jamais réussi à faire mieux avec mes filtres et mon multigrade.
    Mais je l’ai toujours bien aimé comme cela.
    Un peu plus de matière dans les blancs n’aurait pas été désagréable sans doute.

    Chacune de ces “femmes” était en effet, en ce petit matin, dans ses pensées et l’éclairage d’automne était froid et cru, en contraste avec la pénombre plus ou moins forte de cette vieille cuisine de ferme

  4. Pascal, excuses moi je ne t’ai pas remercié.

  5. J’aurais aimé plus d’espace à gauche, là où elle pose son regard rêveur. Et aussi pour mieux rendre compte de l’environnement, de la pièce de la ferme. Là, sans la légende, on ne devine pas où elles sont.

  6. Je suis d’accord avec Tristan! ceci dit j’aime beaucoup cette photo dû principalement aux regards expressifs!

  7. merci à vous deux
    Eh oui, la photo idéale, le graal…
    Je ne pouvais pas ouvrir, parce qu’il y avait un évier juste limite cadre (on en voit l’ombre), et un évier dans une ferme ce n’est jamais vide donc çà vous aurait attiré ke regard et vous m’auriez demandé de recadrer.
    Ce que j’ai donc fait par anticipation sachant ce que vous alliez dire 😉

  8. 3 regards maginfiques (n’oublions pas le chat à l’arrière plan), un photographe passionné … de photos, et la magie opère…
    Que sont ils devenus?…
    le chat,
    la fille,
    l’enfant.
    Le chat, un peu jauni,
    la fille, un peu vieillie,
    l’enfant, très jolie,
    l’artiste, un ami.
    Ainsi va la vie….

  9. Nadye
    merci d’être passée 😉

  10. La mélancolie: un trait de Famille.

    Certes les ombres sont un peu trop présentes, mais seul une fenêtre et une porte vitrée éclaire cette vielle maison.J’ai toujours aimé cette photographie.

    Elle orne l’un de nos nombreux albums photos, encrés dans l’histoire de ma modeste famille.
    Cette femme est une rêveuse que j’admire, ma tante.
    Cette petite fille, aux yeux toujours aussi pétillants, ma cousine.

    Merci.

    Une petite fille Chazaud.

  11. Alice, tu m’offres un beau cadeau par ton passage devant cette photo et un grand frisson émotionnel pour les raisons que tu connais.

    J’en ai faite une autre sur les marches allant à la chambre, tu dois la connaître aussi 😉

    Au plaisir de te rencontrer !

    PS. A l’époque c’était le temps de l’argentique et des développements au mieux de mes connaissances, et toujours une obsession pour les lumières fortes, d’où les ombres marqués … certes les lumières sont brûlées

  12. Je suis ce bébé sur les genoux de Nadou/Nadye ma tante et nous venons à nouveau de passer Noel dans cette même vieille cuisine de cette même vieille ferme…beaucoup de choses ont changé depuis cette époque ( j’ai 39 ans ) mais le lien qui nous lie tous ensemble et tous à cet endroit est resté aussi fort , précieux et il constitue je pense un trésor pour nous tous.Cette photo est donc très ancienne et à la fois très proche…
    Alice, Nadou , je vous aime et vous embrasse très fort.
    Bishop , je t’envoie toute mon amitié , ma tendresse , tu es présent très régulièrement dans nos discussions de famille au travers du regard bienveillant de tes photos.
    Sophie, une autre petite fille CHAZAUD.

  13. Ouf … tu as fait fort là Sophie …. émotion garantie 😉

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.