Olivier R.

A propos de moi... Je vis au Havre, j'aime la photographie contemporaine sans oublier celle qui fut à l'origine de mon intéret pour l'image. Si ce n'est pas clair pour vous, sachez que ça l'est encore moins pour moi. Mon espace photographie... Andreas Seranno, James Natchwey, Michel Comte, Jeanloup sieff, Hiroshi Osaka, David Lynch et bien sûr Portishead.
11 Commentaires
  1. Après un cadavre de renard, la charogne d’une mouette !
    Rendez-nous des chats ! 😉

  2. Morte de rire ? 😉

  3. Très beau, superbe traitement NB.
    Une de la série précédente “Urbanité” qui m’avait échappée me semble également digne d’intérêt.
    https://www.lavieengris.com/?p=9650

  4. La claque, bravo. (je vais finir par proposer moi aussi “mon pigeon à visage humain”).

  5. Très bien réussi, avec un excellent traitement.

  6. cruel, mais bien vu et bien traité

  7. Superbe traitement ! Du pur Tinange !
    Cela dit je reste un peu sur ma faim, je n’arrive pas exactement à savoir pourquoi …
    Cadrage trop serré ? On (je) aurait envie de plus de sable (?), de matière, autour pour mettre en évidence cette “fin” anonyme, indifférente. Mais est-ce le propos ?
    D’un autre côté, je ne peux m’empêcher de “sentir” que c’est une photo couleur, pensée et vue en couleur, “pour” la couleur et que son passage en N&B lui enlève quelquechose de primordial connaissant un peu le travail de Tinange.
    Mais j’ai peut-être tout faux ! 😉

  8. Etrange ce qu’on éprouve face à ce genre d’image…
    Obligée de reconnaître sa beauté malgré ce qu’elle nous dit…
    “… Et le ciel regardait la carcasse superbe
    Comme une fleur s’épanouir. …”
    Baudelaire
    (Il ne dit beaucoup mieux que moi, je trouve !)

  9. Hello yvap, pour une fois, tu n’y est pas ! Celle ci je l’ai vu façon Weegee. Mon premier traitement était en N&B assez contraste, même si cette interprétation me paraissait (trop ?) évidente. Après un tirage grand format, je suis repassé sur une version colorisée, sourde et dense. Finalement, je n’en sais rien, cette dernière interprétation, plus douce, via B&W Converter, me parait plus juste, en tous cas moins caricaturale… J’expérimente quoi !

    Question cadrage, j’ai tenté le carré sans rien de probant.

    Une image faite de non choix… hésitante et tout sauf définitive.

  10. Ce que rappelle Gimili via Baudelaire, c’est très beau, très juste avec cette photo .. j’aurais peut-être osé un peu plus soutenu dans les densités pour les plumes..
    le noir du bitume est aussi très beau. Et j’aime aussi le détail de la petite plume perdue en bas à gauche.
    Je trouve que le cadrage est bien choisi, contrairement à Yvap.. 😉

  11. la mouette 15 ans

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.