Pour les curieux, un Fulmar boréal




David T.

La nature est la principale source d'inspiration de mes photographies. En noir et blanc, j'essaye d'avoir une vision plus graphique, alors qu'en couleur, j'hésite moins à être illustratif. Je considère ces deux pratiques comme complémentaires, en espérant, peut-être un peu naïvement, que montrer et faire connaître peut inciter à respecter ou protéger.
7 Commentaires
  1. Spontanément, je dirais que j’aime cette dualité entre le côté léger, frêle, de cet oiseau et ces rochers de granit, ruisselants et monstrueux, révélant ce qui pourrait paraître un gouffre apocalyptique.

    Cependant, au-delà de ces oppositions majestueuses, je n’arrête pas de “tiquer” entre le bout d’aile droite et le rocher dessous, pour moi çà se heurte et se confond en permanence.
    Un petit masquage à faire sur le rocher ?

  2. Superbe !
    @ Bernard Lev : Il est vrai que la lumière sur ce morceau de granit à cet endroit
    est peut-être un peu dommage, mais c’est aussi un choix de ne pas travestir la “réalité” et même si l’on peut parler d’imperfection, je préfère cette image dans sa naturalité.

  3. @ J-M S
    ah la la ces puristes de l’image brute du déclencheur 😉

    Je pense que nous n’allons pas ennuyer David avec ce sujet que nous avons effleuré sur “Harbour stripes”

    Ou alors, sans méchanceté aucune, parlons d’imperfection et disons que si le photographe avait déclenché l’oiseau étant 1m plus loin, le cliché “nature” aurait été parfait ?

    Si vous voulez, mais pour moi c’est une pirouette bien compliquée et encore une fois que m’importe de savoir si c’est “nature”, pourvu que mon émotion ne soit en rien troublée ? 😉

  4. c’est très beau ! et Dieu sait si ce n’est pas simple de faire du “beau” avec une mouette …

  5. @JMS & Bernard Lev : Je me garderai bien de trancher entre vos deux points de vue. Je ne suis pas un puriste absolu, mais il est clair qu’espérer avoir l’oiseau 1m plus loin dans le même contexte, c’était tout simplement impossible (fond sombre + lumière sur l’oiseau). Et de toutes façons, à la prise de vue, ce genre de détail n’est pas visible, ça va bien trop vite…

    @s.santelli : même si ça y ressemble fort, ce n’est pas une mouette, c’est un fulmar, donc un cousin des albatros (qui eux ne vivent que dans l’hémisphère sud). Ceci dit, je n’ai rien contre les mouettes !

  6. Belle image, le traitement des rochers est superbe, un peu moins celui de l’oiseau, non ?

  7. @ David T.
    évidemment je répondais sous forme de boutade à JMS sur la position 1m plus loin du fulmar que sans le rocher trop présent sous son aile, j’aurais trouvé merveilleux.

    Ton tirage ressemble à de superbes vieux tirages en héliogravure.

    Mince je vais réveiller les spécialistes… 😉
    bonne soirée

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.