Takayama, Aout 1977.




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
20 Commentaires
  1. “Omedetô gozaimasu !”
    Désolé, mais je n’arrive pas à l’écrire avec des hiraganas, des katakanas ou des
    kanji.

    Il faut en parler d’urgence à philippe | photofloue 😉

  2. ?????????????
    Ça a l’air de marcher chez moi ! 🙂

    Mais j’ai dû (en plus d’avoir le pack multilingue de windows installé) configurer Firefox pour qu’il le prenne en compte.
    C’est ici que ça se passe. Ne me demandez pas comment je suis arrivé sur cette page je n’en sais rien !
    Bref il faut aller tout en bas et dans “Autres langues” vous choisissez?”???” , et voilà … 😉

  3. celle que je préfère est celle qui a la tête en bas.. 😉

  4. Belle image bien construite. Et qui nous fait voyager dans un pays que je ne connais pas encore…

  5. Faut y aller Spirhom, ça te plaira…
    J’aime bien l’effet de perspective en Z

  6. Merci à tous.
    @ christianL : c’est aussi ce qui m’avait attiré avec les enfants …

  7. j’aime bien aussi la perspective et la construction, avec l’enfant tête à l’envers, les belles nuances de gris

  8. As-tu d’autres versions de la même scène ? J’aime bien celle-là avec son côté rigoureux-déstructuré, mais il y a un truc qui me gène et que je n’arrive pas à identifier…

  9. Malheureusement non, pas d’autre version.
    Je ne me rappelle pas qu’il y en ait eu d’autre, en tout cas c’est la seule qui reste après une sélection drastique il y a déjà longtemps! 😉

    Cela dit, je l’ai publiée un peu en test pour avoir vos réactions, je suis un peu dubitatif moi-même sur le résultat car en réalité c’est un passage en N&B d’une diapo. Est-ce pertinent ? Je n’en suis pas sûr, j’ai tendance à penser que justement c’est la couleur sa force.
    Peut-être est-ce cela qui te manque et que tu as senti …
    Pour avis elle est visible ici.

  10. Eh bien voilà. La couleur détache les plans, alors qu’en n&b tout est au même niveau. Et les taches rouges aident à diriger le regard sur les trois enfants, avec un écho sur l’affiche.

    Ceci dit, la version couleur peut sans doute être optimisée, mais c’est une autre histoire 🙂

  11. Sûr que ce n’est pas du Eggleston ou Parr pour ce qui concerne la saturation claquante ! 😉
    Pour moi c’est très fidèle à la lumière très douce de cette fin de journée proche du crépuscule.
    Mais je serais curieux de voir ce que tu optimiserais ! 😉

  12. Je n’irais pas vers de la saturation, mais un rééquilibrage des couleurs, un débouchage des personnages, et quelques retouches ponctuelles (affiches, chemise bleue), plus un poil de vignettage.

    original
    optimisé

    On pourrait aussi chercher du côté d’une version plus punchy, mais c’est un autre style :
    punchy

    C’est fait à l’arrache car vu la taille de la photo dès qu’on touche certains curseurs comme la netteté, ça bascule vite, et les aller-retour entre les espaces couleur ne permettent pas d’être bien certain du résultat final en ligne.

  13. Merci Philippe.
    La version optimisée est effectivement mieux, à part un peu trop lumineux pour moi, je tiens à l’atmosphère de pré-crépuscule.
    Je vais la reprendre sur l’originale dans ce sens. Je ne l’avais pas vraiment travaillée, c’est un brut de scan.

  14. tu as raison, la difficulté est de “déplomber” l’image en gardant cette atmosphère bleutée qui a disparu dans mon optimisation.
    alors plutôt dans ce style : crépuscule

  15. Eh eh ! là c’est un peu beaucoup ! 🙂
    Je pense que les réglages particuliers de nos écrans doivent jouer sur nos perceptions.
    Merci encore, ce sont de bonnes pistes de travail, à moi de m’y mettre … 😉

  16. Personnellement, en mon nom propre et après avoir comparé les différentes versions, je préfère le noir et blanc.
    Parce que l’effet de perspective (ce qui me plait dans l’image) est plus marqué dans le N&B. Dans l’original il disparait absorbé dans les lointains bleutés.
    C’est un peu mieux dans la version optimisée de philipe.
    De plus le personnage caché par le panneau à gauche, qui est pratiquement invisible dans la version N&B, devient un élément “perturbant” dans la version couleur qui bloque le regard.
    Alors que dans la version N&B le regard passe de gauche à droite attirés par les personnages qui marquent les différents plans puis glisse (via la glissière, j’ai rien inventé) vers la plaque de béton clair et vers le fond de l’image. Dans la version couleur l’œil tourne en rond dans le premier plan et revient vers le groupe d’enfants au premier plan.
    Quand à la version punchy c’est une galéjade !!

  17. c’est vrai que le cadrage n’était pas facile, l’arrière plan étant très présent.. mais j’aime assez justement ces jeux d’enfants mêlés à la vie ordinaire d’un village, petite place proche des habitations et prolongement de la vie, d’une liberté enfantine simple et rassurante

  18. Bien vu Flo ! C’est effectivement ce climat particulier qui fut le moteur de la prise de vue, que j’ai essayé de capter.

  19. Pour ma part, j’aime beaucoup cette photo.
    Il faut également savoir que mes compétences en japonais sont très limitées.
    Donc j’avais essayé un copié/collé à partir d’un dictionnaire Français/Japonais.
    Il semblerait que cela ne fonctionne pas.
    Pour ce qui ne dominent pas la langue, je disais seulement “félicitations” !

  20. La photo couleur appartient à la couleur ( à moins d’avoir fait la prise de vue dans un esprit noir et blanc).
    L’original couleur contient toute la vision du photographe et la pellicule l’a mémorisée à sa façon (si j’ai bien compris le sens que vous vouliez donner à l’image). La version “optimisée” en fait une carte postale… les autres n’en parlons pas.
    Je n’irai pas jusqu’à dire que la version couleur est déjà un noir et blanc mais grace à tous ses tons cassés elle permet au rouge de l’enfant qui joue de faire la dominante qui créé le point de vue. Le renvoi de cette teinte sur le poster en haut à gauche (plus le luxe d’un renvoi de vert saturé sur la touffe en bas à droite) créé l’harmonie et donne la profondeur et l’ambiance.
    Le cadrage est adéquate et la diapo originale rend bien ce qui a été vu et ressenti, laissez lui sa grace. On dira que la transposition en noir et blanc, c’est effectivement pour faire un test… ou pour rire.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.