.
Rue Mouffetard, Aout 2009.




Yvap

Musicien, barbu grisonnant, ça s'impose ici ! 😉 Parisien, me remet à la photo après 30 ans de pause. Pour les fanas de technique : Argentique Minolta SRT-101, XGM. X300s, actuellement XD7 et XD5. 21, 28, 35, 58, 100, 200 mm. Actuellement 24, 45, 85 mm. Scan des négatifs, puis traitement avec CS2. mail : cl.pavy"AT"yvap.net
14 Commentaires
  1. Je ne sais pas trop quoi penser de cette photo. Le verre juste au dessus de la tête, avec en plus la lampe pile-poil à la verticale… mouais. Le montant de la porte qui cache ou pas assez ou trop un personnage au fond… et en plus un léger flou ; je suis perplexe alors que l’idée de départ me plaît bien.

  2. Eh bien ce que tu lui reproches est exactement ce qui moi me plait.
    Un petit moment fugitif dérobé à travers une vitre … une atmosphère … présente justement grâce à ces imperfections.

  3. Vu le visage et la pose du personnage dommage que la PDV soit éloignée

    Sinon, c’est un beau portrait

  4. @ eddie : ce n’est PAS un portrait … relis ce que j’écris au-dessus de ton commentaire ! 😉

  5. De la tête au pied, à moins qu’il ne s’agisse que d’un pied de nez !
    J’aime bien l’humour sur cette image.

  6. J’adore le sujet mais l’ensemble me semble confus tant et si bien que je ne sais où regarder : tous les plans se superposent.

    Yvap tu as dérobé la photo trop vite 😉

  7. le confort des bistrots pour la lecture.. toute une atmosphère qui n’existe absolument pas dans le Sud.;
    j’aime beaucoup Yvap, y compris le personnage au bar.. on devine qu’elle n’est pas seule, mais chacun vit sa vie, tout est calme 😉

  8. quelqu’un peut me dire pourquoi je n’arrive pas à publier une photo ?
    Il n’y a que le titre qui s’affiche.. sans la photo

  9. Un peu dubitatif, plutôt d’accord avec les critiques ci-dessus. Je vois bien ce jeu de superpositions, mais finalement, ne viennent-elles pas brouiller la lecture d’une image toute simple qui fonctionne sans elles ?

  10. ça donne envie d’aller faire un tour dans la capitale.

  11. Je ne pouvais pas démonter la porte vitrée ! 😉
    De toute façon il n’y avait pas d’autre angle de vue, et/mais c’est justement cette vision “à travers” et donc avec superposition et plusieurs plans, que j’assume complètement, qui pour moi crée et met en valeur l’atmosphère particulière que Flo a bien comprise, ce qui ne m’étonne pas !
    Et c’est ce qui a déclanché l’envie de la photo, la porte vitrée fermée, sans superposition, ça ne marchait pas, c’était banal.
    C’est juste une image d’atmosphère, n’y cherchez rien d’autre.

  12. Je souscrit entièrement à ton point de vue.
    Ce sont les superpositions des différents plans qui rendent bien l’ambiance d’un café, lettres, reflet dans la vitre, dans la glace…
    Dans un café, la plus part du temps tout est confus, son, images, c’est pour ça qu’on arrive à ce concentrer il y a trop de chose pour capter l’attention.
    J’aime bien cette image.

  13. Et en la revoyant je rajouterai que les différents jeux des cadres créés par les montant des menuiseries et ceux de la glace, construisent bien cette image.

  14. J’aime beaucoup cette atmosphère tellement parisienne et que rend très bien la photo.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.