réservé aux grosses mains !

150 ans de la gare de Perrache, Lyon 2007.




3 Commentaires
  1. C’est pas un sujet simple, le problème c’est qu’il y a tellement de pièces mécaniques impressionnantes sur ces grosses machines qu’il y a effectivement matière à vouloir jouer avec le noir, le blanc, et le gris. Mais qu’elle est celle qui fera passer le courant ???

    Moi ça me plait.

    Tous les jours en vacances un train marquait un arrêt d’un quart d’heure à un passage à niveau et les deux mécaniciens allait boire un verre au café à coté à cette époque (1966) ont prenait le temps de vivre.

    Alors j’admirai ce monstre de métal avec des yeux couleur d’enfant.

  2. belle mécanique , les boulons sont là bien serrés , c’est clair , pas fouillis, on sent la graisse dans les engrenages , il n’y a plus qu’a mettre la vapeur ! belles repartition de la lumiére
    mon seul regret de ne pas en voir un peu plus vers le bas ( du peut étre au champ angulaire de l’objectif )
    merci à l’auteur de nous donner indications .

  3. merci de ces commentaires sympas ! C’est une petite loco italienne de 1911, utilisée il y a quelques années encore sur une ligne touristique autour de Lyon (voir http://cftb.free.fr/). La vapeur n’est plus, mais la magie du train demeure… Pour la photo, très peu de recul, obj. 28mm, numérique en RAW (pour la souplesse des traitements derrière).

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.