Le reflet du paysage du banc noir …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
10 Commentaires
  1. Très bien, nous allons lancer un concours de bancs. Suite à venir !!

  2. Waouh, on dirait du Fraipont ! Ça c’est du noir et blanc.
    MRVR Lô

  3. “ouvrez le banc !”
    MRVR

  4. très joli N&B….
    bravo pour la compo!

  5. Une jeune ado qui boude dehors et un paternel qui râle dedans ! Tous les charmes de la jeunesse… Du vécu ?

  6. Idem RV, un Estienne N&B aussi beau et cadré-serré qu’un Jean.

  7. Jean Fraipont ! En prenant la photo, c’est à lui que j’ai pensé depuis tout là-haut en Islande … ce qui m’a obligé à cadrer “à la Jean Fraipont” !!! D’autant que les contrastes permettaient un Noir & Blanc encore plus J.F. que ça !!! Et je ne rigole pas, c’est vrai ! Merci à Jean et à vous tous !

  8. Belle symétrie

  9. Totalement convaincu par la scène. Moins par le traitement hypercontrasté. Plus de nuances. Et puisqu’elle est aussi graphique, faut travailler les alignements.

  10. @ Tristan : Cela fait plaisir de te lire à nouveau ici !
    En fait, je n’ai absolument contrasté l’image : le mur est noir, le banc est blanc et la demoiselle sur le banc a un pantalon noir et la veste à capuche est blanche. Les seules touches de couleur sont au niveau du visage, des reflets dans les deux fenêtres et de la veste de pluie sur laquelle elle est couchée qui est jaune. Donc, dès le départ, j’ai quasiment un N&B. Cette photo ne nécessitait qu’un petit recadrage et c’est tout … mais la sensation de contraste avec les éléments que j’ai cité est réelle mais plutôt bien venue à mon sens !

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.