L’arche du ravin …




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
3 Commentaires
  1. Honneur aux marcheurs qui passeront dessous.
    Manque peut être un poil de matière sur le sentier ?

  2. Cadrage tip top !!

  3. Et pour le cadrage, c’est un spécialiste qui en parle !!
    Quant à la matière du chemin, elle est si fine et si lumineuse par rapport à l’ambiance locale que je n’ai pas voulu la définir plus … mais c’est mon choix et ce n’est pas forcément le meilleur pour tous.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.