Mais où sont les neiges d’antan ?




Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
2 Commentaires
  1. Bel accord entre le titre et la photo avec un traitement “high key” réussi!

  2. Où l’on s’attend à voir surgir un bucheron hirsute et en haillons.

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.