Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
5 Commentaires
  1. ça m’a l’air de piquer!
    superbe contraste!

  2. Je n’avais pas vu le titre… Et je me suis dit la même chose! Un parfum d’irréalité… Bien vu.

  3. Enfer ! J’avais le projet de publier une photo avec le m^me titre ! Estienne aurait il lu dans mes pensées ?
    Beau traitement qui donne l’impression que la dune flotte dans les airs.

  4. Le résultat très heureux d’un vrai “surex-sousex” !

  5. Oui, comme Brigitte et Hervé, quelque chose d’irréel pour ce marcheur noir dans ce monde lumineux. C’était bien le sens de mon traitement. Et aussi ce sable ciselé par la pluie et le vent a de la gueule …
    Merci de m’avoir suivi et de vos commentaires !

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.