Il y a des matins comme ça où le temps gris et brumeux est un vrai don de la nature.




gLaurent

Passionné de photographie, noir et blanc mais aussi couleur, selon l'humeur. J'arpente Paris, comme tant d'autres avant et j'espère après moi.
9 Commentaires
  1. La brume condition nécessaire à l’imaginaire maritime…Conjuguée à la raideur de la falaise cela donne comme une … atmosphère!

  2. A dédier aux amateurs des livres de Peter May

  3. jolie tempête
    au point de vue cadrage, j’aurais mis un peu plus du ponton….jusqu’à l’angle bas-gauche de l’image

  4. Commentaires quand je l’aurai vu sur un écran plus “favorable” … Certaines images ont besoin de précision pour éviter de dire des bêtises …

  5. C’est un superbe moment mais c’est dommage que le brouillard soit si lumineux, je lui aurai gardé un peu de gris. D’autre part, la désaturation n’est pas complète et les rochers rougeâtres en bas du quai, de même que le ciel légèrement bleu dans l’angle supérieur gauche n’apporte rien à l’image. Rien de rédhibitoire avec un bon traitement adapté et cela vaut le coup sur une photo pareille …

  6. Oui Estienne, tu as parfaitement raison. En postant cette photo j’ai pris par erreur une version intermédiaire dont la désaturation n’est pas appliquée sur toute l’image. Pour le brouillard, il était encore plus lumineux qu’ici et perso je l’aime assez comme je l’ai laissé, en fort contraste avec les rochers de la grève et dans une moindre mesure avec la falaise. En fait l’instant était si intense qu’on pourrait en faire de multiples versions.

  7. Superbe photo!!

  8. Oui, superbe photo !

  9. Heureux des réactions concernant cette photo, j’avais éprouvé une forte émotion en la prenant avec une crainte aussi forte de ne pas réussir à en capter au moins un peu de son mystère. Merci.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.