Estienne

Apprenti en argentique avec ses labos rouges aux odeurs lourdes de leurs soupes chimiques avant d'évoluer vers le numérique et ses MégaOctets électroniques impalpables et inodores, depuis 50 ans mais toujours Photographe Amateur
9 Commentaires
  1. Bien vu. Bravo !

  2. Good vibrations !

  3. Belle et puissante silhouette en contre jour. On peut aussi voir un signe dans ces deux branches qui s’opposent…

  4. Etienne… Tu aurais pu mettre le son… La forme évoque un pin du sud. L’arrière plan a tout d’une forêt jurassienne!

  5. @ anonyme : c’est bien cela, à la limite du Jura et le nez au sud … le massif du Pilat à l’Ouest de la vallée du Rhône à la hauteur de Vienne !
    Quant au son, pas beaucoup de vent ce jour-là pour réveiller cette lyre (ou ce diapason).
    Merci à tous de vos commentaires !

  6. Ils sont beaux ces arbres . Ici on appelle ça des “pins de boulange” , mais les forets de boulange sont dures à photographiées .

  7. Anonyme 14.20 = BD

  8. Il ne pouvait pas échapper à un œil averti…

  9. Peut-être un entre-deux : pas assez contrastée pour jouer sur la silhouette ou pas assez de détails pour apprécier les textures ?

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.