Les monts du Pilat – Eté 2019



6 Commentaires
  1. Moins impressionnant qu’un gorille, mais il est cuirassé. Belle lumière et belle pose.

  2. … et cette cuirasse surdimensionnée ne me dit rien qui vaille… je crois que je prends un autre chemin!

  3. Décidément, l’été a été très (trop) chaud et certaines bestioles en ont bien profité : ce sont peut-être les mêmes qui ont décimé les champignons du Pilat !

  4. Punaise! Pire qu’une araignée au plafond… Serait-il issu du dégel du permafrost?
    Déjà…

  5. Bonjour,

    Merci pour vos retours…

    Voilà l’explication de la disparition des champignons du Pilat… Quant aux cèpes, ils ont proliféré, mais… ailleurs !!!

  6. Le cauchemar de l’homme qui rétrécit. MHB

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.