9 Commentaires
  1. En y regardant bien, sa tête a quelque chose d’un visage humain.
    Je l’aurais peut être mise sur le capot au dessus de la calandre.

  2. “Saute, saute, sauterelle,
    Car c’est aujourd’hui jeudi.
    Je sauterai, nous dit-elle,
    Du lundi au samedi.

    Saute, saute, sauterelle,
    À travers tout le quartier.
    Sautez donc, Mademoiselle,
    Puisque c’est votre métier.”

    N’ en déplaise à Desnos, je la trouve bien seule, cette sauterelle, petite et fragile, perdue dans cet immensité de tôle.
    Son oeil semble ironique.

  3. Je persiste à penser que c’est une sauterelle masquée.

  4. Elle se demande où elle met les pieds! Au Groënland ?…
    Une pionnière…

  5. Je ne sais pas si le carré est le meilleur format … mais pas à mon sens : un peu plus d’espace pour la laisser sauter me semble indispensable !!!

  6. La sauterelle ne peut pas sauter, c’est bien fait !

  7. Superbe traitement, et un sentiment d’inquiétante étrangeté pour cette pauvre bête loin de son monde…

  8. Absolument, une sauterelle masquée pour les besoins du titre. “Criquet” ne me convenait pas…

  9. Cricket ? So british.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.