Matoufilou

J'ai perdu le goût de la photo avec la fin de l'argentique. Puis, par le biais de Freddy Rapin (merci Freddy !), j'ai découvert LVEG, son collectif de passionnés, avec leurs tâtonnements, leurs ratages, leurs prises de bec parfois, avec aussi leurs réussites et souvent leurs merveilles. Je suis d'abord resté paralysé, commenter me suffisait, mais ça y est, c'est reparti, et j'espère m'amuser longtemps comme cet été, à goûter de nouveau au plaisir de ce qui se raconte à travers une image. Et le numérique finalement c'est très plaisant, on peut refaire sa photo à l'infini. L'histoire souvent s'impose après la prise de vue, dans le travail de tri qui s'opère au milieu d'une masse de clichés. C'est là souvent qu'une histoire s'amorce, qu'une photo prend son sens et qu'elle acquiert à mes yeux son importance. Mon aventure ici débute comme presque rien, modestement, par des scènes de vacances en famille. Il n'y a pas grand-chose à photographier. C'est comme une page blanche. C'est l'occasion de me tester en douceur, sans ambition et sans enjeu, pour voir où ça mène…
10 Commentaires
  1. Toujours dans cette phase où je peine à regarder la réalité autrement qu’avec un filtre, en poète. Ce “sans titre”, j’ai hésité à l’intitulé “amoureux”. Tout est là.

  2. Et pourtant, plutôt que cette texture, un beau grain de peau ! “Intimité” comme titre ? mais je pense que l’image n’a pas besoin d’être dénaturé par ce nouveau filtre pour plaire à nos yeux …

  3. Je comprends le filtre qui crée une distanciation. Mais le filtre peut aussi devenir un obstacle. Ici, le filtre me fait penser à un tableau photographié plutôt qu’à une photographie d’un modèle. Or cette photo n’a pas besoin d’obstacle parce qu’elle est superbe comme elle est, sans filtre et sans fard, pudique et offerte.

  4. Un tableau photographié, cela me va très bien. Merci Jean.
    L’image en est-elle “dénaturée” pour autant ? Cela reste une image… Merci Estienne.

  5. Je suis assez d’accord avec les autres, pas très fan de tous ces filtres .Là ce n’est plus une photo, et pas non plus une peinture, ça demande peut être à être plus travaillé avec des superposions de matières des transparences…une peu comme certains travaux de Blagapart.Là c’est juste un filtre et je ne ressens pas l’intention qu’il y a derrière , comme d’ailleurs dans les dernières photos.

  6. Moi, je vois plutôt une image vidéo. Une impression de vision “live”.

  7. @ Henri : Incrustations, superpositions, j’aimerais maîtriser ces techniques sur PS pour aller plus loin et proposer un vrai travail d’artiste.
    Ici, par exemple, cette photo est associée pour moi à une vue de Venise, verticale, où l’eau de la lagune se confond avec ce rêve de la femme assoupie… et je vois bien un texte courir sur cet ensemble, un peu à la manière de Freddy Rapin.
    Mais sauf à faire ce stage que j’appelle de mes vœux, je me contente pour le moment de montrer une intention.
    Bien loin de mes aspirations profondes, et visiblement des vôtres.
    Je ne satisfais pas les puristes et je déçois les curieux. Mais vous me donnez envie d’aller plus loin, c’est bien.

  8. @ Monsieur HR : On pourrait croire à une captation, ce n’est pas faux.

  9. L’original semblait très bien…
    Point n’est besoin de superpositions, incrustations pour faire un travail d’artiste. Je comprends l’intention, d’aller “au delà de l’image”, mais un filtre PS ne pourra jamais atteindre ce but.
    Car chaque photo et chaque photographe, est unique !

  10. @ Blagapart : L’original est très bien, mais ce n’est pas ce que j’avais envie de vous montrer. J’entends que la technique ici n’est pas à hauteur de l’ambition, et j’en suis le premier frustré. Du coup je doute de ma démarche.
    @ Estienne. J’aime beaucoup le “Intimité” que tu proposes, mais l’intention étant bien ici de faire glisser un contenu vers autre chose, je retiens plutôt le “Tableau photographié” de Jean.
    Un autre va suivre, et je m’attends hélas aux mêmes remarques.
    @ Tous : Merci à pour votre bienveillance, même si elle est critique.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.