9 Commentaires
  1. A l’ouverture j’ai vu un minuscule personnage dans la petite tache blanche, au milieu, en bas de l’image! Du coup le reste devient monumental, sortes de pans de murs recouverts de fresques, dans un clair obscur radical. Une vision sans doute éloignée du vrai sujet mais, dans tous les cas, une image qui accroche l’oeil!

  2. Quatre tons pour une image très contrastée et radicale. Le sujet peut être très trivial, il n’en saute pas moins au visage avec ce traitement … je pense qu’il s’agit d’un toit ondulé en fibro-ciment … mais rien n’est moins sûr.

  3. Porte vitrées battantes ?

  4. L’idée du minuscule personnage est excellente. Je n’arrive plus à voir l’image sans l’imaginer.
    C’est une belle photo abstraite.

  5. Figures de l’anthropogenèse ?

  6. Une belle minéralisation de la lumière.

  7. Bonjour, et merci pour vos avis,

    Oui, une “radicalité” recherchée…

    Ici, point de “fibro-ciment”… Juste l’intérieur d’une église… 4 pans de murs, deux dans l’ombre, les deux autres baignant dans une lumière traversant les vitraux…

    Et puis, et puis…

    ce “minuscule personnage”… Un petit trait de lumière que j’ai volontairement conservé… Je trouvais qu’il participait à l’équilibre de l’image…

    Sa condition humaine au milieu de cette immensité est renforcée par ce que je vois comme un oeil (à droite).

  8. La “condition humaine au milieu de cette immensité”, c’est un peu la finalité de l’architecture religieuse, non ?

  9. Pour ma part, je vois un œil dans le pan lumineux de droite, mais l’idée du petit personnage fonctionne aussi. J’aime bien la composition de l’image : il y a une forme d’instabilité, de léger déséquilibre, mais ça tient.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.