5 Commentaires
  1. Un bien bel équipage… L’objet roulant et ses équipements sont de très bonne facture.Enfin, me semble-t-il…

    A noter:
    – la main droite qui agit tel un système antivol pour antivol en nous disant: “Ce vélo est à moi, pas touche !!!”
    – la béquille double qui permet au vélo de contempler la mer
    – l’absence du bidon (dans la main gauche que l’on ne voit pas ?)

    Et puis, il est à imaginer le regard dubitatif, perplexe, voire circonspect du personnage. Il s’interroge sur la présence de ce balisage qui pourrait délimiter une piste cyclable…

    Halalalala, faire du vélo n’est pas toujours un long fleuve tranquille.

  2. Eh oui ! Le dos tourné, on risque de ne pas voir arriver le voleur qui se sauvera avec ce beau vélo ! Bien vu et bien fait !

  3. sympathique anecdote.

  4. Voilà un pro du vélo, un poil parano quand même….
    Bien vu Loïs !

  5. En fait, c’est un couple, le cycliste caresse son vélo et lui parle, il lui décrit le paysage sur lequel ils viennent de déboucher après une virée de 50, 60 ou même 100 bornes.

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.