La mort du cygne

Le baigneur d’albâtre / à loisir / étiole son maillot bleuté

La mort du cygne

Photographe
Publié
3 septembre 2011
Inspiration
Partage
Retour
à la dernière photo
à la première photo

10 avis

10 commentaires à propos de “La mort du cygne”

  • alain-michel boley

    J’aime beaucoup cette case magique où apparaissent puis disparaissent tant d’images… Le temps de penser à qq chose de pertinent à dire (et l’image ne favorise pas tjrs la rapidité de l’expression verbale !) et c’est une autre qui apparaît !
    La jetée en forme de diptyque avec inversion des tonalités était intéressante, mais en terme graphique il y avait un point faible que je sais plus exprimer, ce qui du reste difficile en commentaire d’ouverture. La statue aux yeux opposés plein/vide me paraissait plus pérenne, je m’apprêtais du reste à le dire et c’est l’albâtre flottant… Très bien ! Formidable… J’espère que l’image ne changera pas tout de suite après la publication du commentaire : il faut encore que je le copie-colle sur mon second navigateur pour éviter le rétrolien automatique.
    😉

  • hervé

    Alain-Michel, je suis coupable d’avoir confondu édition de brouillon avec édition définitive. En fait, je m’interrogeais (et apparemment en public) sur la photographie surréaliste après avoir relu le livre de Susan Sontag « Sur la photographie  » et m’apprêtais à jeter une bouteille dans la mer de ce blog. Force est de croire que je me suis dégonflé. Je dirais : émotion dans l’interprétation du réel, mais cela est bien vague et il me semble que certains dont tu fais parti, je pense, ont une recherche déjà ancienne sur le sujet. Mais peu importe les qualificatifs, l’autre sujet plus important pour moi est celui du regard d’où la photo  » éclair « : le regard démasqué, à murir avant publication.
    Désolé, simplement et encore un changement de titre.
    Les autres photos

  • blagapart

    J’aime beaucoup la photo, moins le traitement. L’ensemble donne une impression de grisaille. Je vois bien que les galets de la rive sont bien contrastés, mais tout le haut acqueux est bien terne…(et les blancs de l’iceberg(?) un peu cramés, non ?)

  • Brigitte David

    La mort du cygne et la fragilité des choses prêtes à disparaître. Ce glaçon devance la fonte de la calotte glaciaire.
    @Blagapart. Le contraste entre les galets du rivage et le reste de la photo porte- pour moi tout le sens de la photo. La réalité n’affleure que sur cette frange vive, le reste laisse place au mystère, aux fantasmes , à l’imagination de chacun. Et reste dans une indéfinition ouverte à toutes les interprétations.

  • Bernard LVQ

    Magnifique « image », d’une grande poésie et d’un grand lyrisme.
    Hésitant au premier regard sur la frange gravillonnée car le cygne est tellement beau, mais adoptant ensuite les termes de Brigitte « La réalité n’affleure que sur cette frange vive »

  • Josée

    Magnifique sujet surréaliste! Comme blagapart, j’hésite quant au traitement même si j’adhère aussi aux avis de Brigitte et Bernard. Dilemme…

  • Bernard LVQ

    Le rendu de la glace au bout du lien … »permettant de sortir tous les détails de la glace jusqu’à un rendu parfait »… est bien loin d’être parfait… tu mettrais « çà » dans mon verre que je le jetterais … ici c’est bien plus réaliste et supportable 😉

  • Josée

    Après visionnement de votre « vigoureux » traitement, j’opte sans hésiter pour la version actuelle beaucoup plus douce et plus poétique. Pour moi, cette photographie découle du surréalisme parce que (déjà par son titre) elle opère « un changement dans la perception des choses » et qu’elle correspond bien à la définition qu’en donne André Breton dans son manifeste. Si le coeur vous en dit, ce lien à propos d’une étude sur le sujet par Laurence Valentin en témoigne bien mieux que moi : http://deja.vu.free.fr/txt/sureel.pdf

  • hervé

    Je vous remercie de ces commentaires très sensibles. Ce dilemme, je l’ai eu lors du traitement de l’image, j’en ai d’abord fait un « vigoureux » permettant de sortir tous les détails de la glace jusqu’à un rendu parfait et… artificiel. J’ai alors repris l’image de base et appliqué que peu de corrections. Je rassure Blagapart tous les détails sont là (l’histogramme le dit, d’ailleurs il est difficile de cramer de la glace 😉 ) et même une légère augmentation du contraste accroit l’impression de hautes lumières brûlées. Merci à Brigitte d’exprimer ce que dit peut-être confusément la photo: En quittant le rivage, on pénètre le royaume de la mort est l’expression de tant de légendes. « La réalité n’affleure que sur cette frange vive » c’est très beau, comme l’a souligné Bernard et enfin Josée parle de sujet surréaliste donc je reste avec mon interrogation sur la photographie surréaliste (peut-être que Blagapart est plus à l’aise sur ce sujet?).

  • hervé

    D’accord avec toi Bernard 🙁
    Josée, merci pour le lien.


Voilà ce que j'en pense...

la vie en gris

à propos

  • la vie en gris est un photoblog collectif en gris, noir et blanc.

    Sa vocation est de présenter le meilleur des créations noir < blanc des participants, qui peuvent s'inscrire librement, et d'engager le dialogue grâce aux commentaires.
    Les visiteurs trouveront en regard de chaque photo un lien avec le photoblog ou la galerie du photographe. Les photographes sont encouragés à publier régulièrement leurs images.

    Ce site n'est pas un espace de stockage de photos, ou un ensemble de galeries privées, mais un espace partagé et convivial. Publiez donc régulièrement des photos bien choisies plutôt qu'une salve d'images d'un coup. Deux ou trois photos par semaine est déjà un rythme soutenu

    Avant de publier, lisez bien toutes les instructions, et apportez le soin nécessaire à la publication : titre, légende, taille des photos (maximum 600 pixels en hauteur et 750 en largeur), poids (autour de 100Ko maxi). N'oubliez pas non plus de renseigner les tags : vous augmentez vos chances d'être vus et le plaisir de naviguer via un clic sur un tag ou le nuage d'inspiration.

    Bonne visite et bonne photographie.
  • contact mail : philippe à photofloue.net

connexion

montrez vos photos

  • Photogaphes, ne soyez pas timides, montrez votre travail au côté des 15425 photos déjà publiées
  • Abonnez-vous au fil RSS photos

commentez

  • Visiteurs, ne soyez pas timides, ajoutez votre grain de sel aux 114,052 commentaires déjà publiés !
  • Abonnez-vous au fil RSS commentaires

navigateur

  • Ce photoblog ne s'affiche pas bien avec internet explorer, qui ne respecte pas les normes du web.
    Utilisez plutôt Firefox ou Safari.
  • 65 requêtes en 0,553 secondes

commentaires

j'aime beaucoup ce que vous faites

  • Les auteurs de ces photos recherchent les critiques, commentaires, applaudissements ou tomates...

    Cela les encourage dans leur travail et les aide à progresser.

    N'hésitez pas à laisser un petit mot sur les images pour lesquelles vous avez un coup de coeur ou qui vous interpellent quelque part.

    Cliquez aussi sur le coeur si vous voyez une image qui entre dans vos préférées ! (inscription nécessaire)
  • RSS commentaires

photos les plus commentées

commentaires récents